FAMILY GAGNE ENFIN, AASK CITADELLE IMPRENABLE!

19 janvier 2016 - 04:39

L'AASK prend la 3ème place au FSC BADUEL défait face à un rigoureux ATLETICO FC qui a profité du talent de LEVY, LAURISTIN est de retour, RUBAN NOIR et CCIG font le job, DEPORTIVO est relégué!

Evènement dans le monde du futsal, tremblement de terre le FC FAMILY a gagné un match et surtout n’a pas hésité à en mettre le plus possible. Si le DEPORTIVO est relégué, (pour se sauver il faudrait que le DEPORTIVO remporte tous ses matchs et le 973FUTPOSTALE perde tous les siens) le FC FAMILY a encore une petite chance de rattraper un de ses opposants. Pour ce match rien de bien marquant, pas de gardien, pas de joueurs, pas d’arbitre, le DEPORTIVO coule lentement, agonise et va, sans se rebeller vers la Régionale 2. Le FC FAMILY a montré ses limites mais a été sérieux pour marquer 12 buts avec de jolies combinaisons. 1-12

LE FSC BADUEL a pris le match par le bon bout, en menant deux buts à 0 et en ratant une ribambelle d’occasions. Sauf que LEVY de SOUZA est une race à part. Un attaquant comme il y en a très peu dans le championnat. Dans les zones de vérité pour ne pas avoir été tueur, le FSC BADUEL a perdu un match qu’il maitrisait pour autant. DIMAN Ludovic a marqué un doublé, mais LEVY a mis un quadruplé. Toute la différence se trouve là.5-3

 

Sur son parquet, le 973FUTPOSTALE avec un collectif fort de tous ses hommes avait à cœur de retrouver le chemin de la victoire face à une équipe de MAYOURI TCHO NEG qui ne ressemble plus à un promu. Mieux classé, mieux organisé, mieux coaché, le MTN a raté ses deux premiers matchs de l’année, mais les hommes de CLAU avaient joué contre meilleurs qu’eux. Au classement il devance leur hôte, et cela s’est vu sur le terrain. Si le match fut accroché puisque c’est bien le 973FUTPOSTALE qui ouvre le score, le reste du match c’est LAURISTIN de retour et de plus en plus sélectionnable qui va faire des misères à MOUKIN remplaçant de BOISE NOIC qui s’est blessé très tôt dans le match. Cependant avec un tel joueur le MTN ne pouvait pas passer à côté surtout avec un PINEIHRO bien meilleur que la semaine dernière. LAURISTIN JEAN EUDE va faire le reste du travail, et c’est sur le score sans appel de 4-6 que le 973FUTPOSTALE va s’incliner sur sa pelouse.

A la même heure à Kourou,  2 concurrents pour les playoffs s'affrontaient, AASK signait le retour de son capitaine RUDY EVENS tandis que le MFC retrouvait ses hommes forts en position de titulaire avec en plus le soutien de tous ses supporteurs. Il le fallait pour espérer prendre à défaut AASK sur  son parquet.

Il n’en sera rien car dès l'entame de match c'est bien AASK qui tient le ballon, le duo CHARLOT EVENS fait des étincelles devant tandis que MAKENSON et l’homme dit « putcha » tiennent la baraque en défense. .

A la mi-temps c'est bien AASK qui mène 3-0 ..

Au retour des vestiaires le MFC revient avec un autre état d'esprit, les Kourouciens reculent mais restent en place. C’est ainsi que les contre-attaques vont être fatales pour les Monjoliens qui sans un très bon gardien auraient vu la note bien plus salée.

Score final 5 buts à 1 avec notamment un quintuplé d'EVENS qui effectue un retour gagnant. La défaite sur son terrain de l’AASK ce ne sera pas pour cette fois et cette rencontre permet aux joueurs de la ville spatiale de filer vers les play off.

Un match épique de la part de l’ASC THEMIRE avec un PIGREE MARVIN dans les buts, mais l’organisation de l’ASC CCIG et l’indiscipline des coéquipiers d’un PELAGE CEDRIC particulièrement nerveux qui auront raison de l’ASC THEMIRE. Surtout que le virevoltant attaquant va se faire exclure pour un geste d’humeur envers un adversaire. L’ASC CCIG ne laisse rien passer, s’envole au classement et conforte sur le score de 5-3 sa deuxième place.

Et un match épique s’est déroulé entre l’ASC JOB et le Champion en titre. La défense du RUBAN NOIR a laissé des courants d’air inhabituel pour laisser les attaquants montjoliens trouver la faille près de 6 fois. Pour preuve à 12 minutes du terme, le score était de parité puisque le RUBAN NOIR était lui aussi auteur de 6 buts. Mais dans le dur, dans la difficulté, le RUBAN NOIR met le bleu de chauffe, redouble d’efforts et surtout quand il passe la seconde, cela devient très compliqué pour l’adversaire. Dès lors le RUBAN NOIR marque 9 buts pour l’emporter 6-9.

 

 DEPORTIVO-FC FAMILY 1-12

ATLETICO-FSC BADUEL 5-3

973FUTPOSTALE-MTN 4-6

ASC CCIG-ASC THEMIRE 5-3

AASK-MFC 5-1

ASC JOB-RUBAN NOIR 6-9

 

Commentaires