AASK ATOMISE DEPORTIVO, l'ASC THEMIRE EN TOTALE PERDITION

14 décembre 2015 - 14:04

La performance du MAYOURI TCHO NEG est éloquente, celle du RUBAN NOIR est pleine de maîtrise, et DEPORTIVO a définitivement craqué. La 11ème journée a été palpitante.

Avec courage, la tête haute, le DEPORTIVO est venu avec un effectif décimé par les blessures et les suspensions. Le plus dur c’est quoi ? Une large défaite, ou un forfait 0-3 mais 150 euros d’amende. Sportive, VILETTE a choisi la première solution et a assumé. Les cousins BARBOSA blessés n’ont pas tenu tout le match. A moins de recrutement, le DEPORTIVO devra de toute façon sans les joueurs en question qui ont été lourdement suspendus. Une parodie de futsal 0-21 l’AASK a respecté l’adversaire et a soigné son goal avereage.

Autre équipe en difficulté qui à ce rythme se dirige vers au maximum les barrages. Le FC FAMILY est en totale perdition et aucune force ni terrestre, ni céleste n’est enclin à lui venir en aide. L’ASC CCIG lui a été sérieux et n’a pas fait dans le détail en inscrivant pas moins de 8 but tout en encaissant qu’un seul confortant ainsi leur place de meilleure défense actuellement.

L’après-midi, le FSC BADUEL accueillait l’ASC JOB. Eliminé de la coupe par cette équipe, le FSC BADUEL repartait en deux minutes pour un match galère. Les joueurs du FSC BADUEL allaient se réveiller par DIMAN Ludovic auteur d’un quadruplé. L’équipe de François VALERIUS va atomiser celle de JOLI en privant THIAGO de toute influence sur le jeu. 10-2

Du côté de Rémire, c’est le MFC qui rencontrait le Champion en titre pour un match d’un rare niveau. Les arbitres étant absents, Messieurs KAEL MAM LAM FOUCK et Yann MADERE , arbitres de chaque équipe allaient officier pour un match digne des play off. Solide en défense, impitoyable lors des contres, les deux équipes se rendaient coup pour coup. Pour preuve à la mi-temps le score était nul et vierge.

Au retour des vestiaires, le MFC ouvre le score et donne de plus en plus de difficultés au CHAMPION. A part l’ATLETICO FC, jamais cette année en championnat, nous avons vu le RUBAN NOIR éprouvé autant de complication pour mettre à terre son adversaire. Cependant, le genou va quand même plier quand le RUBAN NOIR va égaliser puis sur des frappes déviées prendre définitivement l’avantage.

Le score est dur, mais la chance sourit toujours aux audacieux. Le RUBAN NOIR a joué en Champion, le MFC a joué en probable équipe des play off. Désormais les équipes devront les regarder dans les yeux avec respect.1-3

L’ASC THEMIRE après sa défaite face au FSC BADUEL pour ne pas être décroché devait l’emporter face au promu surtout pour préparer son réel objectif qu’est la coupe de Guyane qu’il jouera sur le terrain de Kourou. Et dès les premières minutes, on se dit que l’après-midi va être très long pour l’ancienne équipe de DELIUS, un des bourreaux d’ERIC ALEX qui n’a pas été pourtant le plus mauvais des thémirois. En effet, SOLEYMAN une véritable passoire hier, la défense aux abois, conjuguée à la maladresse des attaquants tels que HABRAN a parachevé l’envolée technique des LUGARD et autres GEORG  respectivement auteur d’un triplé et quadruplé. Le match est intense, engagé et surtout il n’y a pas de temps mort. L’ASC THEMIRE est mené 5 buts à 1 à la mi-temps et on ne voyait pas comment ils pourraient s’en sortir pour le second acte. DELIUS est sans pitié, et PINEHEIRO continue à montrer au FSC BADUEL l’erreur de l’avoir si facilement transféré. Il est rassurant pour sa défense qui aujourd’hui sera beaucoup plus difficile à prendre à défaut.

Le score final est de 9-4 il est sans appel et c’est une bête blessée qui va se rendre à Kourou.

 

Enfin le retour de LEVY et de NICOLAU devait permettre à l’ATLETICO de repartir. Il n’en a rien été car le 973FUTPOSTALE a été très sérieux. L’équipe a montré de la solidité et surtout HAABO a été d’un très très haut niveau. Le 973FUTPOSTALE est aujourd’hui une équipe qui alterne le bon et le moins bon et qui a gâché sa saison par manque de constance. C’est dommage car la lutte aurait été plus âpre si les joueurs avaient été plus sérieux. 3-4

 

 

 

Commentaires