AASK SOLIDE, ASC THEMIRE S'ELOIGNE, RUBAN NOIR IMPERIAL!

7 décembre 2015 - 13:02

Le quatuor de tête sort victorieux, les poursuivants sont en embuscade, les places deviennent très chères tant en haut du classement que dans ses profondeurs.

 « C’est préjudiciable car cela fait la deuxième journée consécutive que mon équipe ne joue pas. Et après c’est la trêve »

Cette réaction vient de Thierry LOUBIDIKA qui fustige la décision des arbitres de ne pas continuer le match entre DEPORTIVO et son équipe. Un petit rappel des faits. Alors que l’ASC CCIG menant 1-0 inscrit son deuxième but, l’attaquant du DEPORTIVO pensant qu’il est victime d’une faute insulte l’un des arbitres. Le début de la fin. Bousculade de l’arbitre. Double exclusion. DEPORTIVO n’ayant pas de remplaçant se retrouve à 3.

Après avoir interrogé VILETTE Fabio il nous dit que l’arbitre lui a laissé le choix entre continuer à 3 joueurs ou arrêter. Il a préféré la seconde solution.

Décision scabreuse du corps arbitral qui mettra dans l’embarras les décisionnaires à la LFG. 2-0 (match arrêté)

Par ailleurs, à Kourou dans un match de haute volée une autre équipe se présente avec un effectif réduit. Sans NICOLAU suspendu et LEVY qui purgeait lui aussi son dernier match de suspension, l’ATLETICO allait tenir la dragée haute. ROCHA JHONE délaissait son but pour être un buteur, celui de l’égalisation puisque MAKENSON avait ouvert le score. Le match est serré, et EVENS redonnait l’avantage à son équipe mais juste avant la pause c’est JUNIOR qui allait égaliser. Si plus rien ne sera marqué pour l’ATLETICO   qui jusqu’au bout aura tenu bon grâce à un excellent MARILDO, c’est finalement AASK qui va repartir sur son terrain avec la victoire grâce à deux nouveaux buts. 4-2

A vieux chemin, avec un Yuri BAFAU moins impérial que le weekend passé, c’est toute l’équipe du MFC qui allait trembler. Lors du résumé, nous avions pointé une déconcentration que pourrait subir l’équipe de PINDARD. Cela n’a pas loupé. Face à un JEAN-EUDE LAURISTIN des grands jours, décidément l’un des meilleurs du championnat dans la percussion et de plus en plus buteurs puisque auteur d’un quadruplé, c’est surtout la recrue JONATHAN PINHEIRO plus à son aise dans un schéma demandant moins de rotation qui allait faire un gros match. Le MFC a répondu à chaque fois à JEAN-EUDE, mais ne pouvant tout faire, il va laisser le soin à AXEL NEREDY le penalty que ce dernier va rater. Mal lui en est pris puisque le MFC va se détacher. C’était sans compter sur l’abnégation des joueurs de KABEL seule femme à la tête d’une équipe masculine en Guyane. Une égalisation dans les dernières secondes et le MFC laisse échapper une victoire facile qui lui tendait les bras.

Seulement, MTN à qui il manque un gardien (une pensée pour YVES qui va se remettre et nous comptons sur le staff du MTN pour lui transmettre de la part de futmédia) va encaisser un stupide ultime but mettant le MFC sur l’orbite de la victoire. CLAU a donc une concomitance de sentiments. Fierté pour le combat livré, et espérance pour recruter rapidement un nouveau gardien. Quelque chose nous dit qu’il se trouve chez son adversaire du jour ou du côté de l’ASC THEMIRE. 6-5

Justement, l’ASC THEMIRE affrontait le FSC BADUEL pour l’opération remontée. Une première mi-temps ou deux grosses occasions étaient vendangées par les hommes de JEAN-MARIE et RAFFOUL repoussait toutes les lointaines frappes de ceux de GARRY PIGREE.

Au final à la pause, un insipide 0-0. Le score ne va pas bouger mais l’ASC THEMIRE va intensifier son pressing. Pour finalement ouvrir le score par RIFORT DELEM sur un tir dévié. Un penalty tiré par ERIC ALEX va être repoussé par RICARDY CASTOR le tournant du match. Les occasions se multiplient, le match s’emballe et c’est alors que LUDOVIC DIMAN rentre en scène. Un triplé accompagné d’un but du capitaine BELLIARD qui va asseoir dans les 7 dernières minutes la victoire du FSC BADUEL. RIFORT va bien réduire la marque, mais la messe était dite. 2-4

FAMILY a cru pendant longtemps tenir une victoire face au une équipe de JOB désorganisé. 2-0 et une multitude d’occasion l’une des plus belles mi-temps des coéquipiers de GLISSANT double buteur hier. Mais cela n’a pas suffi. La faute à la famille CHAGAS DOS SANTOS, DA CRUZ SOUZA auteur tous les deux d’un doublé accompagné par une prestation de THIAGO encore déterminante. Au final le score sera de 6-4 qui envoie le FC FAMILY en Régionale 2 à moins d’un miracle. En effet jamais une équipe ayant perdu ses 11 premiers matches ne s’est maintenu dans l’élite. Quand on sait que l’adversaire suivant c’est l’ASC CCIG. Misère !

Enfin le RUBAN NOIR n’a pas fait dans le détail face au 973FUTPOSTALE. Et pourtant cela ne fut pas de tout repos. Combative, déterminée l’équipe d’ANTOINE ERIC avait mis les ingrédients pour sortir un gros match. Sauf que décidément cela ne suffit pas face au champion en titre. Plus les semaines passent, et plus le collectif rodé de cette équipe est au point. Redondant n’est-ce pas ? Mais faisons fi des figures de style et admirons les envolées techniques de « PASTORE » qui relèguent EVARISTE en tribune. Admirons-les ces Sénateurs qui sans contestation deviennent les patrons d’une régionale 1 de plus en plus resserrer. BOISE NOIC n’a rien pu faire, malgré un très bon HAABO, auteur d’un splendide but. Match au rythme soutenu pour une ou MARCUN, JOSEPH SOARES et ALEGRIA seront des buteurs pour un score sans appel de 6-2

Commentaires