PRESENTATION DE LA 6ème JOURNEE DE REGIONALE 1 (La suite)

22 octobre 2015 - 23:05

Un choc, des outsiders qui s'affrontent, l'ASC THEMIRE pour se relancer, la 6ème journée va déménager.

ASC JOB / AASK (CSD 11h00)


L’ASC JOB souffle le chaud et le froid. Capable d’infliger une victoire méritée à un candidat des play off, l’ASC THEMIRE, de mener contre le vice-champion l’ASC CCIG, 2 à 0 et justement s’écrouler pour perdre au final en deuxième période. S’écrouler littéralement face au champion en titre où même THIAGO n’avait pas pu stopper l’hémorragie. C’est d’autant plus rageant pour JOLI car il s’investit et de son propre aveu, l’équipe montre de bonnes dispositions à l’entrainement.
« Je ne comprends pas pourquoi les garçons jouent comme cela. A l’entrainement, nous avons des phases de jeu de futsal, nous sommes appliqués et nous ne réussissons pas à reproduire cela en match là où c’est vraiment important »
Cédric JOLI est un entraineur frustré mais il a de la matière, s’appuyer sur son premier match contre le MTN, sur la première mi-temps face à l’ASC CCIG et surtout retrouver l’esprit qui leur avait permis de se qualifier pour les 8ème de finale de la coupe de Guyane. Il le faudra car l’ASC JOB va rencontrer une équipe en pleine confiance.
A l’instar de son adversaire du jour, l’AASK a également et de quelle manière étrillé l’ASC THEMIRE. Bien que diminué, l’ASC THEMIRE reste une machine de guerre et un candidat au play off. Donc il ne s’agit pas de minimiser la performance de cet outsider. Déjà qu’avec GOINET, le jeu prenait de la folie, avec CHARLOT de la consistance, avec EVENS de la fluidité, le retour de MACKENSON dit « macaque » donne une touche à la finition et à la percussion qui fait de cette équipe un candidat plus que crédible au big four. GUIMARAES est un solide gardien pas loin de la sélection et donne un ensemble cohérent au club de la ville spatiale. Depuis plusieurs années, le club de Kourou montre des prédispositions à jouer plus haut, mais souvent lors des matchs charnières n’arrivait pas à faire la différence. Aujourd’hui ils peuvent s’entrainer et s’ils sortent vainqueurs de ce duel, ils pourront désormais viser les premières places.


Pronostic : Victoire de AASK. La dynamique actuelle des hommes de la ville spatiale devrait leur donner assez de confiance pour l’emporter.

MONTJOLY FC / ATLETICO FC (Vieux Chemin 15h00)


S’il y a une équipe que le MONTJOLY FC veut battre c’est bien l’ATLETICO FC. En effet, au-delà des difficultés administratives de son adversaire, le MFC devra montrer sur le terrain que la victoire contre le 973 FUTPOSTALE n’était pas un simple concours de circonstances. Le MFC a un effectif alliant jeunesse, puissance, cohésion et tactique. Et pour la touche technique, le retour de CRICO est primordial lui qui sert non seulement de pivot, mais de premier défenseur. Quand il est en duo avec MALEYROT, ces deux-là se trouvent les yeux fermés. Et on n’insiste peut-être pas assez sur le duo de gardiens que PINDARD a à sa disposition. L’un d’entre eux, Yuri BAFAU est un jeune d’ailleurs sélectionné en équipe de France espoir, cette année semble celle de la confirmation. Bon sur sa ligne, efficace dans ses sorties, précieux dans les relances, BAFAU est infranchissable ce qui fait de lui le gardien qui a effectué le plus d’arrêt sur les « grands pénaltys ». Il est aujourd’hui au sommet de son art même si on considère que sa défense l’aide beaucoup. Il semblerait que la concurrence avec Simon CILLA lui soit profitable. Ce dernier qui semblait avoir du mal avec cette concurrence a montré à son entraineur lors de la deuxième mi-temps face au Matouriens qu’il n’était pas qu’une alternative en tout cas il pouvait être crédible à ce poste.
Et il le faudra, car LEVY, qu’ALVAREZ avait « éteint » l’an dernier, a le vent en poupe. Dribbles chaloupés et feintes de frappe, tir en rupture il est aujourd’hui l’un des attaquants le plus en vue en ce début de saison. Abreuvé de ballons par BRAGA et CORDEIRO, il n’arrête jamais. Si le club a des soucis administratifs aujourd’hui, les joueurs de l’ATLETICO font tout sur le terrain pour se maintenir en haut du classement. C’est une équipe qui n’aime pas le défi physique et pourtant c’est exactement ce que va lui proposer le MFC. De l’engagement, les coéquipiers de JUNIOR voudront répondre par de la technique et de la vitesse d’exécution. A ce rythme-là NICOLAU devra trouver la faille lui qui sert de meneur à l’actuel dauphin du championnat.


Pronostic : Victoire du MFC. Administrativement ou sportivement, les hommes de MAM LAM FOUCK devraient l’emporter.


MAYOURI TCHO NEG / DEPORTIVO (CSD 15h00)

Le promu n’a toujours pas remporté de match sur le terrain. Aujourd’hui son salut est passé par des victoires sur tapis vert. Bien mal lui en est pris car sur le terrain, les intentions sont bonnes, la qualité est bien là mais pas assez pour remporter les 4 points. LAURISTIN est sans doute bien loin des intentions d’époque. « Je viens pour aider l’équipe à avoir la 4ème place » disait-il naïvement sans mesurer l’ampleur de la tâche. Gilles CLAU lui était beaucoup plus mesuré mais surtout réaliste. Non pas que son effectif n’est pas de qualité mais parce qu’il sait combien la tâche est ardue pour tout promu tellement l’écart est important entre la R1 et l’étage inférieur. Alors pour une équipe qui a terminé 3ème, imaginez-vous le retard en terme technique qu’elle doit combler.
Aussi, battre le DEPORTIVO ne paraît pas si évident. S’ils se sont souvent écroulé cette saison, les coéquipiers de MURPHY ont de la qualité. Le match sera ouvert, car le DEPORTIVO ne ferme jamais le jeu, c’est le moins que l’on puisse dire. Ils pourront compter sur le retour de JULIO BARBOSA, pivot qui à lui seul peut monopoliser toute une défense.
Le DEPORTIVO ne veut pas s’enfoncer et c’est le moment ou jamais de prendre les points.


Pronostic : Match nul. Deux équipes en difficultés !


ASC THEMIRE/ 973FUTPOSTALE (CSD 16h00)

Est-ce une catastrophe annoncée ou aurons-nous droit à un sursaut d’orgueil ?
Voici les questions que l’on peut se poser après la défaite cuisante de THEMIRE face à l’AASK. Fait incroyable KSC n’a pas marqué, ce qui est quasiment du jamais vu. Mais que se passe-t-il ? Le changement coach impact-il autant l’implication des joueurs ? L’assimilation des nouveaux joueurs n’est pas à la hauteur des ambitions ? Tant de question que l’on peut se poser pour analyser les raisons de ce début de saison légèrement raté. Peut-être faut-il voir l’échec d’une politique de management centré sur quelques individualités très fortes, qui ne répondent plus présent aujourd’hui. Compter sur la présence d’un 5 majeur et 1 ou 2 remplaçants de moindre calibre, ne suffit plus, à l’heure ou le jeu futsal se développe de plus en plus. Le redoublement de passes, les « une et deux », les rotations etc… L’ASC THEMIRE se fait rattraper par des équipes qui en veulent plus qu’eux. Ce dimanche c’est un test important pour l’ASC THEMIRE, se sera certainement le tournant des matchs allers, en affrontant le 973FUTPOSTALE cela va mettre en relief leurs difficultés à enchaîner les matchs. Nous nous demandons s’ils auront la capacité de rebondir ? Pourront-ils compter sur des joueurs encore concernés par le projet sportif ? Il est clair, que l’ASC THEMIRE est en pleine mutation et une mutation ça fonctionne où c’est un échec. Chez DANGLADES et consorts les problèmes sont les mêmes depuis des années. Des joueurs excellents mais un cadre non propice à l’aboutissement d’une équipe ayant plein de capacité. Le recrutement de HAABO n’a rien changé face au MONTJOLY FC. Antoine ERIC a paru limité, seul DANGLADE fort de sa grande expérience sort du lot pour menacer les adversaires. Le 973FUTPOSTALE paraît comme une équipe « révélateur », si vous pouvez les battent largement comme le FSC BADUEL, le MONTJOLY FC vous pouvez prétendre au BIG FOUR. Si ce n’est pas le cas vous luttez pour le maintien.

Pronostic : On ne peut pas considérer la cuisante défaite à Kourou comme un faux pas, trop d’indicateur nous pousse à tirer la sonnette d’alarme, ce dimanche nous saurons s’il faut s’inquiéter véritablement ou non.
Victoire ASC THEMIRE.

FSC BADUEL / FC FAMILY (CSD 10h00)


Le noyau dur du FSC Baduel a parlé et a démontré ce qu’il valait. Les anciens répondent toujours autant présent et ils veulent faire mieux cette année en Play off que les deux années précédentes. Oui les échecs amènent des leçons et la bande à Bouloune a bien étudiée. AUjourd’hui, l’heure n’est plus à la prétention du titre mais à la confirmation.
RAFFOUL semble avoir retrouvé une seconde jeunesse, BOULOUNE est comme le bon vin et semble être encore un bon cru pour cette année, les frères DIMAN sont de plus en plus solides et tout le reste de l’équipe tire dans le même sens. JEAN MARIE ne s’y est pas trompé en réussissant à conserver ses cadres et en y intégrant des joueurs novices.
Une bonne mayonnaise doit être montée avec amour et patience, ça va venir. Mais cette année ils font déjà office de favori, comme chaque année d’ailleurs et ce n’est pas leur rencontre face au FC Family qui risque de changer la donne.
Auteur de deux très bons matchs les journées précédentes, ça n’a pas suffit malgré tout à repartir avec les 4 points. NETTOYER est reparti sur de bonnes bases, GLISSANT apporte son expérience et POLONY colmate les brèches. Mais cela ne suffit toujours pas et face à un prétendant au titre libéré et développant du jeu constamment vers l’attaque, la tâche s’annonce ardue.
Ils ont réussi à donner un peu de fil à retordre au Ruban Noir, donc la question qu’on se pose est : Combien de temps seront-ils capable de faire de la résistance ? Réponse dimanche.


Pronostic : victoire du FSC Baduel. Le FC Family est malheureusement encore bien trop tendre.


RUBAN NOIR / ASC CCIG (CSD 17h00)

Pour clôturer cette journée, un choc, un duel de mastodonte, une pléiade de stars, une pluie d’action estampillé haut niveau sont attendues au CSD.

Déjà à la 6ème journée la revanche de la dernière finale du championnat pour l’ASC CCIG. Une véritable leçon d’abnégation avait été donnée par le RUBAN NOIR. La rencontre n’est pas décisive mais tellement importante pour afficher son leadership sur cette Régionale 1 qui ne cesse d’être passionnante. Larguer ATLETICO FC qui se laisse engluer dans ses problèmes administratifs sera l’un des objectifs mais pas le plus prépondérant.

Ce qui sera important pour les deux équipes c’est de pouvoir mettre en place leur jeu. Un jeu fait de percussions de déplacements tout en mouvement pour le RUBAN NOIR, et un impact physique, un marquage individuel tout terrain pour l’ASC CCIG.

Ce qui sera primordial c’est de conforter le nombre de but marqués pour le RUBAN NOIR quand l’ASC CCIG voudra lui se rassurer au niveau défensif.

Ce qui sera prépondérant c’est d’affirmer des joueurs, un collectif qui se connaît de mieux en mieux avec la venue de « PASTORE » lui qui avec BRIAN ST CLAIR forme aujourd’hui la paire de meneurs que tout le futsal de Guyane envie, quand l’ASC CCIG devra faire émerger tout un groupe, toute une équipe elle qui a perdu la moitié de son effectif. A ce titre LOUBIDIKA l’a voulu. Tous ceux qui ne veulent pas jouer au « futsal ». Tous ceux qui ne veulent pas se mettre au diapason d’un collectif seront écartés.

Ce qui sera évident c’est la faculté pour les deux équipes de nous offrir le spectacle. D’exceptionnels gestes techniques de la part de PETERSON, à l’abnégation de FULGENCE, la vision de jeu de ST CLAIR opposé à qualité technique de PASCAL HORTH, les arrêts réflexes de MOSES contre les frappes cadrées et précises de STEPHANE JOSEPH.

Quelques absents du côté de l’ASC CCIG vont réduire la qualité du banc, mais jusqu à présent l’ASC CCIG s’en est toujours sorti.

Le RUBAN NOIR saura en profiter, oui le RUBAN NOIR en profite toujours.

 Pronostic : Les absents du côté de l’ASC CCIG risquent de peser dans la balance aux moments cruciaux. Victoire de RUBAN NOIR sur la plus petite des marges.

Commentaires