Futsal Club de Baduel : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

FINALE DU CHAMPIONNAT: RUBAN NOIR vs ASC CCIG

5 juin 2015 - 17:41

C'est dimanche à partir de 16h que commence les finales des play off au CSD. Les vétérans d'abord, la 3ème place puis le bouquet final. La première manche entre les deux finalistes de la Régionale 1: RUBAN NOIR / ASC CCIG

 Depuis quelques années déjà, l’ASC CCIG est toujours arrivé en finale. Cette fois encore  cela  n’a pas dérogé à la règle.

Une saison qui a démarré sur les chapeaux de roues  malgré une défaite originelle. L’effectif en début d’année avait très peu bougé même si en cours de route, HORTH, ET MERILLE sont venu étoffer une concurrence digne des équipes de ligue des champions.

D’ailleurs, MERILLE devrait remplacer numériquement FULGENCE qui s’est fait bêtement expulsé lors de la demi-finale remportée facilement face à l’ASC THEMIRE.

En prenant sa revanche face à  son bourreau de l’an passé en finale, Stéphane JOSEPH a pris un sérieux ascendant psychologique sur cette nouvelle finale.

Il fallait rattraper 2 buts et le capitaine expérimenté a juré de s’occuper personnellement de Kévin ST CLAIR. Impact physique, duel, agressivité, l’un des meilleurs défenseurs du championnat a fait oublier ses longues absences durant le championnat pour cause de blessure. Il est de nouveau à son meilleur niveau.

Dans tout son recrutement, l’ASC CCIG a mis en exergue le fait qu’il faille mettre de la folie dans son jeu. C’est vrai que DIMITRI ST CLAIR est peu efficace, mais il apporte drible et percussion. Mais c’est bien  ST VIL ROMEO qui est au sommet de son art. Mine de rien on ne s’en méfie pas et il a pourtant planté deux buts magnifiquement identique en pleine lucarne. Autre homme important, AUGUSTE SOLEYMANE. Beaucoup n’ont pas compris le choix de la titularisation de REGARD. C’est un coup qui se justifiait sur la connaissance parfaire de ce dernier des hommes de l’ASC THEMIRE. Mais il a été en dessous de tout. Et la défense ne l’avait pas franchement aidé. Au contraire du match retour.

L’ASC THEMIRE n’a jamais été en mesure d’inquiéter cette équipe de l’ASC CCIG. S’ils ont été malmenés c’est bien parce que les hommes de LOUBIDIKA ont joué leur partition avec merveille.

Contre-Attaque, déplacement, relais défensif, fermeture des axes de passes, vitesse d’exécution et réussite. Il manquait encore quelque mouvement spécifique futsal mais à 10-1 c’était déjà une sévère punition.

VALERIUS le coach adjoint l’a dit « nous pouvons faire beaucoup plus mais il faut que les garçons écoutent ».  Et c’est vrai que le mental des joueurs semblent être un atout indéniable pour cette équipe qui ne s’avoue jamais vaincue. Et son expérience est indéniable.

Ce que devra compenser le RUBAN NOIR à ce niveau de la compétition. Véritable ouragan dans le paysage futsal cette année, les joueurs de la cité zéphyr n’ont pas fait dans le détail face au FSC BADUEL. Un peu de tâtonnement, mais aucun doute. Un peu de frayeur mais jamais d’inquiétude et sur de leur force, ils ont acquis leur qualification grâce à  « plus de tout ».

-          Plus d’envie : dès le début de saison, le Président RUBAN NOIR avait annoncé la couleur.

-          Plus de banc : Quand le FSC BADUEL changeait ses hommes le niveau baissait indéniablement ce qui n’est pas le cas du RUBAN NOIR qui gardait une cohérence dans le jeu au gré des joueurs présents sur le parquet.

-          Plus de physique : l’impact et l’agressivité qu’ont effectué les hommes en noir a été un immense coup de massue pour BADUEL. Jamais le FSC BADUEL n’a pu rivaliser à ce niveau

-          Plus d’argent : La volonté du Président du RUBAN NOIR a permis de développer la marque de son club a permis de mettre en avant grâce aux sponsors permis d’avoir une meilleure préparation

-          Plus tactique : Si on compare le jeu futsal, le FSC BADUEL a peut-être montré un meilleur jeu, sauf qu’il a eu le tort de jouer le jeu du RUBAN NOIR. Or à ce niveau il était impossible de tenir la distance face à une équipe où les joueurs tels que ANDREW, ST CLAIR et autres SOARES PATERSON, ont brillé en marquant ou en créant de grands décalages.

-          Plus de talents : Quand MERILLE Steeve se blesse, RAFFOUL n’a pas pu faire de miracles de toutes les façons abandonné par sa défense. Or MOSES dans les buts a été impérial pour repousser  les frappes des hommes de Gilles CLAU.

C’est donc avec toutes ces certitudes que le RUBAN NOIR affronte la tête haute cette première manche des play off. Quelques joueurs expérimentés, mais surtout des coachs qui sont en parfaite fusion. VIRAPIN pour l’analyse tactique et GUIGUINCOIN pour la gestion humaine. Cela offre à ce dernier un recul lui permettant d’avoir un discours cohérent et qui trace une route dans un match. Offrir à LEONCO une participation dans le deuxième match et en laissant ANDREX en tribune dénote de sa volonté d’inclure tout le monde dans le groupe.

VIRAPIN lui apporte les solutions tactiques en passant souvent d’un 2-2 à 1-2-1 sans jamais influer sur le niveau de l’équipe.

Quand l’Equipe de France avait rendu visite à Zéphir aux hommes de RINO, elle avait vu une équipe confiante, sûre d’elle sans excès de confiance et qui maîtrisait son sujet.

Il faudra encore plus pour gagner ce premier match. Il faudra beaucoup beaucoup de réussite.

Le choc est attendu,  KEVIN MARCIN ou ROBHE KEVIN ? STEPHANE JOSEPH ou BRYAN ST CLAIR ? EVARISTE STEPHANE ou ST VIL ROMEO ? ASEE MOSES ou SOLEYMANE AUGUSTE ?

Des matchs dans le match qui laissent augurer d’une intensité tout cela arbitré par Mesdames EMICA et LEONCO ainsi que Monsieur MAM LAM FOUCK !

 

Quelques chiffres :

Le RUBAN NOIR , c’est 149 buts pour 61 buts contre. 21 victoires 2 défaites et 1 match nul en 24 matchs joués. Deuxième meilleure attaque. Meilleure défense

L’ASC CCIG a 118 buts pour 63 buts contre. 16 victoires, 6 défaites pour 2 matchs nuls en 24 matchs joués. Deuxième meilleure défense

Le RUBAN NOIR a fait un match nul, c’était face à ….l’ASC CCIG. Rassurez-vous de match nul il n’y en aura pas…

 

Les clés du match:

Il y a un plan de jeu clair de la part de l'ASC CCIG qui sait se montrer patient. Le RUBAN NOIR sait emballer un jeu en mettant percussion et folie.

Les arbitres devront être attentif à l'impact physique tout en laissant de la fluidité au jeu.

Le gardien qui aura pris l'ascendant sur les attaquants fera son équipe faire un grand pas sur la victoire lors de cette première manche.

L'absence de FULGENCE devrait peser lourd dans la balance.

 

LE PROGRAMME

 

  • 3ème PLACE VETERAN

 07/06/2015         973 FUTPOSTALE – RUBAN NOIR             16H00  


  • 3ème PLACE SENIOR

 07/06/2015         ASC THEMIRE – FSC BADUEL      17H00  


  • FINALE ALLER VETERAN

 07/06/2015         ASC CCIG – ASC LATE ROUJ        18h00

 

  • FINALE ALLER SENIOR

 

 07/06/2015         RUBAN NOIR – ASC CCIG            19H00  

 

 

 

Commentaires