Futsal Club de Baduel : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

DIALYZ VAINQUEUR DE LA COUPE DE GUYANE!

15 mai 2015 - 16:41

Que de bonnes nouvelles en cette fin de saison pour la DIALYZ TEAM...Non content d'être maintenu en Régionale1, les hommes de Sinnamary sont aussi vainqueur de la COUPE DE GUYANE...

Le round d'observation a été long, très long. Entre ces deux mastodontes du championnat, qui se connaissent par cœur, entre la DIALYZ TEAM et l'ASC CCIG, on savait que le score aurait été serré, on savait que l'équipe qui allait ouvrir le score aurait pris un avantage psychologique non négligeable.

Pendant 10 minutes, très peu de mouvements, l'ASC CCIG n'est pas inquiété, et la DIALYZ TEAM tente un semblant de rotation mais qui ne déstabilise pas pour autant l'arrière-garde des bleus. On voit que l'ASC CCIG c'est la meilleure défense, car il y a très peu de failles.

Le bloc est resserré, les lignes sont étroites et ce n'est pas CASTOR qui va faire exploser quoi que ce soit. Il fait le boulot, sobrement permettant à ses coéquipiers JJ RAYMOND et CETOUTE ALAIN de manier le ballon à l'arrière. Ce dernier va tenter quelque frappes lointaines, mais il y a dans les buts, un AUGUSTE SOLEYMANE l'un des deux meilleurs gardiens cette saison de notre championnat.

DORZIN DAVID apporte un peu de percution pour les bleus, mais quand les défenseurs de la DIALYZ TEAM sont à ce niveau c'est très compliqué.

C'est alors que VALERIUS FRANCOIS le coach adjoint de l'ASC CCIG en fin tacticien, va apporter un plus grand niveau tactique. SAINT CLAIR Dimitri et PASCAL HORTH vont martyriser la défense sans pour autant trouver la faille dans ce mur parfaitement monté par RODNEY FABRICE.SAINT VIL ROMEO de l'arrière va faire une grande monter mais malheureusement il est arrêté par le portier de Sinnamary.

La DIALYZ TEAM effectue très peu de changement et on se demande combien de temps vont il tenir à ce rythme qui devient de plus en plus soutenu. Cette finale se débride enfin... Les rares gestes techniques s'accompagnent de nombreuses rotations des deux équipes. CLOTHILDE MARIO finalement coach pour l'occasion à défaut de pouvoir aider ses coéquipiers donne de la voix pour replacer des joueurs qui commencent à être marqués par la fatigue. Mais l'ASC CCIG va oublier les fondamentaux du futsal. Aspirer dans un effet de tunnel, la tête dans le guidon, toute l'équipe est montée sans rétablir l'équilibre défensif. Une relance propre pour HANS COSSET, et face à un AUGUSTE médusé, le capitaine des multi-titrés va glisser le ballon entre les jambes du portier des bleus.

1-0 et ce n'est pas volé.

 

Alors tour à tour, DORZIN, TROCHIMARA, SAINT VIL et ROBHE vont pousser, pousser plus rien ne sera marqué en première période alors qu'ils ont tour à tour fait trembler les montants de RODNEY.

 

La seconde période repart tambour battant. Actions, après actions, les joueurs de l'ASC CCIG mettent plus d'intensité, ce qui a le don de fatiguer les hommes de Sinnamary et plus d'agressivité ce qui provoquent des fautes, des fautes directes. Et au futsal à la 6ème faute, un « grand penalty » est accordé à l'équipe adverse.

Avant cela, n'oublions pas que cette façon de jouer avait porté ses fruits, puisque ROMEO ST VIL avait lui aussi trouvé, le petit pont sur FABRICE RODNEY et égaliser...

La finale prend une dimension tout autre. Elle n'est pas en bois. Le public se prête au jeu et les dirigeants de la ligue ne sont pas moins content du spectacle proposé.

HANS COSSET s’essaie donc au premier penalty spécial, mais SOLEYMAN AUGUSTE est un spécialiste. 1-1

Sur une contre attaque, cheveux au vent, ROBHE KEVIN va placer un ballon dans le petit filet opposé après une frappe magistrale. Quel but... CLET ALAN lui aussi grand absent de cette finale met la main sur la tête. Sauf que HANS COSSET est un fin tacticien... et demande à ces hommes de provoquer encore et encore...Les joueurs de l'ASC CCIG ayant trop de fautes, ne mettent plus autant le pied... Et c'est CETOUTE ALAIN qui va égaliser. Quelle frappe croisée.. Quelle prise de risque..SOLEYMAN n'y peut rien... Trop bien placée, la balle n'avait qu'une seule fin de trajectoire, les filets qui ont fait rugir de plaisir toute une ville.

La fébrilité a changé de camps, et sur un dégagement de FABRICE RODNEY, DIMITRI ST CLAIR tire le maillot de ce dernier...JJ RAYMOND tire le pénalty spécial, encore repoussé par SOLEYMANE AUGUSTE. Et c'est ROBHE KEVIN qui va faire la même erreur et récolter un deuxième carton jaune. L'exclusion fait mal à l'ASC CCIG d'autant plus que cette fois HANS COSSET ne rate pas la cible. 3-2 Le score ne bougera plus, RODNEY FABRICE peut sauter....même blessé, c'est la joie qui prédomine.

Après une descente aux enfers, la DIALYZ TEAM est au firmament...et peut chanter...DIALYZ CHAMPION, le reste c'est du BIDON.

Pas exactement, DIALYZ TEAM, vainqueur de la coupe de Guyane de futsal 2015, repart avec un chèque de 1500 euros, le reste ce sont les PLAY OFF...


 

 

Commentaires