RUBAN NOIR DEFAIT, DIALYZ TEAM: AU REVOIR!!!!

28 avril 2015 - 13:07

Des 4 équipes de tête seule l'ASC CCIG a eu un week-end normal. Ils ont défait le FC FAMILY pendant que RUBAN NOIR et BADUEL perdaient. L'ASC THEMIRE assistait lui à la fin de la DIALYZ TEAM....

AASK / DEPORTIVO  (Résumé)

 Voici sans doute ce qui était le dernier match à enjeu de cette fin de saison. Les hommes de MEDE n’avaient plus rien à jouer mais ils n’étaient pas prêts à laisser échapper les 4 points du maintien au DEPORTIVO sans lutter. Pour VILLETTE et consorts on pouvait remarquer le retour de JAIME (joueur et aussi arbitre) sur le terrain après une longue absence, ce qui est très rassurant lorsque l’on ne veut pas perdre des points acquis si durement.  Nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer que dès le début du match le DEPORTIVO met la pression et sur une contre-attaque JAIME par seul depuis le couloir pour ajuster GUIMARES.

Comme pour fêter son retour et montrer la voie à ses coéquipiers JAIME ouvre le score et rassure un peu plus le DEPORTIVO de rester en Régionale 1. Un peu mit KO par cette ouverture du score prématurée, les joueurs d’AASK n’arrivaient pas à proposer une opposition digne de ce nom. Ils se sont contentés de laisser quelques joueurs, GOMME par exemple, jouer les trouble-fêtes mais rien n’y fait. Sur un ballon perdu en attaque BARBOSE Ireon pousse le ballon et s’infiltre dans le même couloir que son coéquipier JAIME, il est embêté par GOINET Santiago mais ne parvient pas à contenir son vis-à-vis et c’est GUIMARES qui repousse le ballon.

Ce dernier vexé de voir que sa défense est très  friable en ce début de match recadre immédiatement ses défenseurs sans se soucier du jeu qui continue, c’est alors que DOS SANTOS Murphy récupère le ballon du milieu de terrain et frappe instantanément. GUIMARES qui était resté à palabrer avec ses coéquipiers dans le couloir n’avait plus qu’à récupérer le ballon au fond des filets.

Déjà 0 à 2 pour les visiteurs, à ce moment-là, le DEPORTIVO conforte un peu plus sa place en Régionale 1. Mais un relâchement mélangé d’un excès de confiance va redonner espoir aux kourouciens qui vont alors marquer coup-sûr-coup. L’égalisation a fait douter un court instant les bleus et noirs puisque BARDOSA Ireon va marquer à son tour pour donner une courte avance à ses coéquipiers juste avant la mi-temps.

 La deuxième mi-temps va repartir un ton en dessous que la première mi-temps. AASK ne proposait aucun véritable jeu, plusieurs fois nous pouvions voir les 4 joueurs de champs regrouper dans un petit espace dans l’axe et c’était au porteur de ballon de trouver une solution. Le plus souvent c’était le plus technique comme GOMME ou MONTELO qui conservaient le ballon pour essayer de débloquer la situation. Mais avec des coéquipiers statiques difficiles de faire des miracles. Malgré ce jeu figé ils vont réussir à rejoindre DEPORTIVO au score.

GUIMARES récupère la balle après une énième action infructueuse du DEPOR et renvoi dans la surface adverse où se trouvait MEDE FANDY, le gardien n’arrive pas à se saisir correctement du ballon et MEDE glisse son coup du pied pour marquer le 3ème but de son équipe.

Nous aurions pu en rester là, mais le DEPORTIVO voulait ses 4 points, c’est alors que BARBOSA JULIO sur une action individuelle par seul au but pour redonner l’avantage au DEPORTIVO. En fin de match BARBOSA D. inscrira son doublé pour enfoncer un peu plus le clou.

 L’arbitre siffle la fin du match et voici le DEPORTIVO officiellement maintenu en Régionale 1.3-6

Cette saison tous c’est joué dans les dernières journées pour une équipe qui aurait pu se maintenir plus tôt dans la saison. Là encore, le sérieux administratif a fait la différence pour une des équipes les plus illustres de notre championnat.

Pour l’AASK les années passent et se ressemblent, elle se contente de jouer les arbitres dans le duel à distance entre les équipes qui jouent soit les play-off ou le maintien. C’est une bonne équipe du ventre mou de notre championnat, la question que nous pouvons nous poser est-ce qu’un jour elle passera un cap pour jouer plus que le maintien ?

Rendez-vous le 17 mai pour la dernière journée de championnat.    

 

DIALYZ TEAM / ASC THEMIRE (Analyse et Résumé)

Que dire ? Que penser ? Quoi faire ? Autant de questions que nous nous posons mais nul doute que les dirigeants doivent s’interroger de la même façon.

Nous allons tenter d’y répondre et imaginer la suite des aventures de l’une des plus grandes équipes de futsal en Guyane si ce n’est la plus grande.

Que dire ?

Tout à commencer par une guerre interne, des joueurs qui sont sur le départ, mais des recrues de très haut niveau comme CETOUTE, un futur grand à ne pas douter ou ALAN CLET un pivot de tout premier choix.

Un Président qui n’est plus là en tout cas physiquement. Et c’est le nœud du problème et c’est sur ce point, que le match contre le DEPORTIVO peut être donné perdu sur tapis vert.

 Et puis tout s’est emballé ! Avec l’application du statut de l’arbitrage, les personnes désignées comme tels n’avaient pas leur licence. Ainsi commença la dégringolade au classement. Pire les frères COSSET se sont blessés.

La saison n’est pas complètement à jeter encore faudrait-il gagner la coupe de Guyane avec un joli chèque à la clé.

L’institution n’a pas résisté aux lois et règlements de la ligue de football. Impitoyable quand une compétition veut grandir. Le dernier « Futsal-day » a montré le gouffre qui existait entre les nations voisines et notre championnat. En matière d’organisation, un club ne peut plus être approximatif.

En off des joueurs avancent que l’autoritarisme de COSSET est un frein pour leur épanouissement.

Cependant, la DIALYZ TEAM est le club qui a donné envie à beaucoup de joueurs. HANS COSSET a été l’un des meilleurs du championnat, capitaine de la sélection. RODNEY FABRICE n’a jamais été aussi fort que quand on lui met de la concurrence. Et contre l’équipe de France il a été tout bonnement exceptionnel. Seule équipe à nous avoir représenté au niveau national, c’est avec une maitrise tactique et physique qu’ils sont arrivés très loin dans un tournoi hexagonal.

Ainsi deux choix s’offrent aux hommes de Sinnamary :

« Eteindre » le club comme la Pénitentiaire, le Racing, Men United ou recruter un staff, réorganiser l’administratif, recruter des joueurs et des arbitres et ainsi rapidement remonter en Régionale 1 pour redevenir une place forte du futsal Guyanais.

A 13 minutes de la fin du match, une passation de pouvoir entre la DIALYZ TEAM et l’ASC THEMIRE. Le champion en titre a atomisé les coéquipiers de VELINON malheureux gardien quand ALEX ERIC, JUNIOR et le grand DOMINIQUE DEDE avaient déjà marqué 5 buts.

5 buts à 1 jusqu’à ce que  FABRICE RODNEY alors seul buteur s’effondre, rattrapé par tant d’effort physique. Oui la cuisse gauche ne répondait plus… comme DIALYZ d’ailleurs…

    

MONTJOLY FC/FSC BADUEL

Voilà un choc qui a tenu toutes ses promesses. Du jeu, de la pression, des coups d’éclat et des coups de sang, la recette des grands matchs !

Mais un élément nous inquiète, le FSC BADUEL  n’y arrive plus… Et à la veille des Play off cela n’augure rien de bon. Allez aux Play Off n’est pas un objectif en soi, ce qui compte c’est d’aller au bout et les hommes de CLAU ont donné l’impression hier d’être arrivé au summum de ce que leur esprit combatif pouvait proposer.

Car malgré une bonne entame de match, ils ont vite été maîtrisés par la tactique et l’envie (quelquefois limite) des hommes de PINDARD. Cette équipe du MFC ne possède pas d’individualités hors norme mais elle comble ce manque par un sens de l’honneur, de la solidarité et de la combativité dont beaucoup devraient s’inspirer.

Si le FSC BADUEL a ouvert le score par l’intermédiaire de CABERIA en grande forme en cette fin de saison, le pressing du MFC va faire le reste avec l’égalisation de AZER. Les deux équipes vont se rendre coup pour coup, et vont sembler au même niveau tout au long de la première mi-temps mais le manque de lecture du jeu et d’anticipation du gardien de Baduel en la personne de RAFFOUL va coûter cher et ce même si CABERIA avait inscrit son doublé entre-temps. A force d’occuper la moitié de terrain adverse, sur une action bien mener par CAMPOS SA c’est Ludovic DIMAN qui va pousser le cuir au fond de ses propres filets laissant RAFFOUL pantois sur sa ligne de but.

2-2 à la mi-temps.

La deuxième mi-temps va être un interminable échange de contre-attaque toutes aussi infructueuses les unes que les autres jusqu’à ce que le MFC pose enfin le pied sur le ballon et sur un beau jeu en triangle (un de plus !) va conclure une action de toute beauté par l’intermédiaire de CHINON d’un plat du pied juste devant la ligne de but avec un RAFFOUL une fois de plus impuissant. 2-3

Baduel aura bien l’occasion d’arracher le match nul sur un coup franc spécial à 10 mètres, mais DIMAN va tomber sur un CILLA     impérial sur sa ligne. Le MFC repart avec les 4 points et un bonheur de la victoire qu’on leur connaît très bien mais, il faut le dire, ils l’ont bien mérité.

Homme du match : Simon CILLA qui avec des arrêts décisifs a prouvé qu’il était une excellente doublure à BAFAU et a permis à son équipe de continuer à y croire.

 

 

RUBAN NOIR / ATLETICO FC (Résumé)

Le RUBAN NOIR est tombé !

Bon, on est à la fin de la saison et EVARISTE et ANDREWS étaient absents… Mais quand même ! L’équipe était au complet et nous pensons que l’objectif était de finir le championnat totalement invaincu. Ben pour cette année c’est loupé.

Ils n’ont pourtant pas démérité bien au contraire. Mais l’ATLETICO a repris du poil de la bête depuis quelques journées, et maintenant que NICOLAU a compris son rôle, il le fait à merveille. Il a été intraitable hier et plein d’autorité dans sa défense faisant l’étalage d’une belle maîtrise technique.

Devant c’est LEVY DE SOUZA qui a fait le show. Le RUBAN NOIR avait beau lui imposé une prise à deux, ce joueur a le don de s’engouffrer dans les trous de souris et de soit provoquer une faute soit marquer un but. Il est vrai qu’il tombe aussi « facilement » mais à ce niveau les arbitres ont su faire le travail pour ne pas se laisser duper.

En face SAINT CLAIR a été aussi excellent. Capable de percer tous les rideaux et de décocher une frappe puissante et millimétrée se logeant dans le petit filet à 15 mètres et du pied gauche s’il vous plaît.

Mais c’est bien l’ATLETICO FC qui va montrer le plus de réalisme et de solidarité pour aller l’emporter avec un triplé de Lévy.

En face, MARCIN même s’il a ouvert le score, n’a pas suffisamment pesé sur le reste de la rencontre pour permettre à son équipe d’espérer un meilleur résultat et LEONCIO par ses coups de canon a bien tenté de débloquer la situation de loin mais n’a pu accrocher que la barre transversale ; c’est dommage.

 BRAGA and co termine la saison sur d’excellentes notes, et même s’ils perdront LEVY DE SOUZA la saison prochaine, nous espérons qu’ils feront le nécessaire pour commencer la prochaine saison sous de meilleurs auspices  autant administrativement que sportivement.3-2

Le Ruban Noir a déjà la tête ailleurs. Cette défaite est regrettable, mais il en faudra plus pour que leur esprit de compétition en soit altérer. Vivement les play offs !

 

Homme du match : LEVY DOS SANTOS. Avec son triplé il a mené son équipe vers une victoire champagne !

 

ASC REGINA / 973FUTPOSTALE (Résumé)

Ce championnat est totalement dingue… La lanterne rouge a frappé fort, très fort ! Jusqu’à mener sur un score de 6 buts à 2 face aux hommes de BAJOL ! Personne n’en croyait ses yeux mais c’était bien le score à la mi-temps.

Et puis (oui il y a un et puis) ben Régina est revenue à la réalité : manque d’expérience, de sang-froid, de talent, de métronome capable de calmer le jeu qu’en le moment s’en fait ressentir. On ne peut pas reprocher à cette équipe de refuser le jeu en tout cas. Mené ou pas, un seul mot d’ordre, l’attaque ! Oui….. Mais les organismes et la récupération, il faut y penser aussi, et sans un vrai gardien de métier, volant qui plus est afin d’appliquer le « power play », comment espérer gagner…

Le 973 FUTPOSTALE  va se ressaisir et revenir au score pour l’emporter finalement sur un score de 7 à 6. BOURDON absent, cela n’a pas été une sinécure, mais ALEX ANTOINE  et RANDY TAUBIRA ont fait le boulot pour ne pas devenir la risée du championnat face à une équipe n’ayant pas gagné un seul match de toute la saison.

Après avoir connu le niveau de la R1, l’ASC REGINA retourne en R2 .

Quant au 973 FUTPOSTALE,  de leur prestation insipide et triste nous ne retiendrons que la victoire.

Homme du match : Exceptionnellement il n’y en a pas pour ce match. Aucun joueur n’était à la hauteur et le match s’est joué uniquement sur le sentiment de fierté qui ne devait pas être sali. Oui messieurs nous attendons mieux.

 Les résultats

 

Domicile Score
Final
Extérieur
FC FAMILY 6 9 ASC CCIG
FSC BADUEL 2 3 MONTJOLY FC
ASC DE REGINA 6 7 973 FUTPOSTALE
ATLETICO FC 3 2 RUBAN NOIR
DIALYZ TEAM 1 5 ASC THEMIRE
AASK 3 6 DEPORTIVO

 

Le Classement

 

Equipes Pts J G N P F BP BC Diff G PP
1 RUBAN NOIR 77 21 19 1 1 0 134 51 83 2
2 ASC THEMIRE 69 21 17 2 2 0 167 71 96 5
3 ASC CCIG 64 21 14 2 5 0 95 55 40 1
4 FSC BADUEL 56 21 11 2 8 0 107 77 30 0
5 MONTJOLY FC 50 21 9 2 10 0 85 98 -13 0
6 973 FUTPOSTALE 45 21 10 2 9 0 97 89 8 8
7 AASK 40 21 7 1 13 0 91 114 -23 1
8 FC FAMILY 35 21 4 2 15 0 80 141 -61 0
9 ATLETICO FC 27 21 8 4 9 0 85 101 -16 20
10 DEPORTIVO 23 21 7 0 14 0 89 135 -46 19
11 DIALYZ TEAM 22 21 9 1 11 0 104 84 20 27
12 ASC DE REGINA -6 21 1 1 19 2 55 173 -118 29

 

L'Equipe Type

Commentaires

Staff
Stève JEAN-MARIE
Stève JEAN-MARIE 4 mai 2015 11:48

Salut Coach, Pas au grand complet, effectivement, mais au complet, (joueur, banc). Nous savons que vous ne cherchez jamais d'excuses car vous êtes des compétiteurs...Tu sais que nous sommes souvent dithyrambique à l'endroit du RN. Simplement, ici nous essayons au maximum de ne pas écrire n'importe quoi, même si nos reporters font de leur mieux, avec un minimum de moyen. Pour le score, justement, il serait temps de mettre le même principe qu'au grand terrain:ce sont les équipes qui reçoivent qui envoient les scores...Ainsi moins de chance d'avoir de telles erreurs... Salut coach..;On cherchera à s'améliorer la critique fait avancer...Merci de nous lire!!!

Staff
PHILIPPE VIRAPIN
PHILIPPE VIRAPIN 28 avril 2015 16:58
Entraîneur

Ruban noir au grand complet ???absence de Atticot ,Mathias,Andrews ,Evariste,Soares candido ,Charlene,Parcily ,avec Benjo dos santos comme joueur de champ,je voit pas qu'est ce que vous appelé au grand complet.Il faut pas écrire n’importe quoi !!!!!

Staff
PHILIPPE VIRAPIN
PHILIPPE VIRAPIN 28 avril 2015 16:57
Entraîneur

et le score est de 4-3 pour l'atlético.