Futsal Club de Baduel : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

LA REGIONALE 2 A RENDU SON VERDICT!

24 avril 2015 - 16:34

Le rideau est tombé en Régionale 2 Une belle saison...Une belle présentation...!!!

 Nous y voilà ! L’épilogue d’une longue histoire, c’est-à-dire le dernier épisode du championnat de Régionale 2 Espoir de Guyane. Chaque année ce championnat permet à de nouvelles équipes de tenter leur chance pour pouvoir se hisser dans le championnat élite local.

D’autres équipes sont là juste pour permettent à leurs adhérents de connaître un peu de compétition. Les enjeux ne sont pas aussi importants qu’en Régionale 1 et le niveau s’en ressent mais il est nécessaire de s’y arrêter pour pouvoir décortiquer les futurs acteurs qui vont animer le spectacle à l’étage supérieur.

Ce championnat est composé de 9 équipes dont un grand nombre n’ont pas d’arbitre, donc elles peuvent difficilement espérer mieux que de bonnes figurations. Cette année, seules AS MORTIN, MAYOURI THÔ NEG ASC JOB et le MONTJOLY FC 2 avaient dans leurs écuries des arbitres.

Tout abord l’AS MORTIN, ils vont finir dernier du championnat avec à ce jour 12 défaites en 15 journées, le bilan sportif est trop catastrophique pour espérer mieux malgré les arbitres.

Nous avions également le SPORTING GUYANE qui est né d’un schisme avec le FC FAMILY, et le club fût créé par JAMES et MERILLE. Ce dernier a préféré quitter l’aventure pour d’autres projets. Ils avaient des envies plus ambitieuses mais les moyens n’ont pas suivi, le manque d’organisation et le manque de rigueur dans le jeu étaient leurs principales faiblesses. Ils finissent avant-dernier avec 11 défaites et 3 victoires.

L’Amical des Sapeurs-Pompiers de Cayenne comptaient un des joueurs le plus connu de notre championnat c’est-à-dire Pascal HORTH qui après son départ de DIALYZ a préféré rejoindre ses collègues des pompiers de Cayenne.

Mais cela n’a pas duré très longtemps, puisqu’il a rejoint la CCIG dans les dernières minutes du mercato et depuis son ancienne équipe s’est effondrée. Lors de leur dernier match contre ENERGY TEAM, ils ont mené 2 – 0 et on finalement perdu 2 – 4 alors qu’ils étaient 12 et ENERGY TEAM était composé de 5 joueurs. Il y a un gros manque de qualité technique et tactique. Mais leur objectif est ailleurs.

L’Association Guyane plus communément appelé AS GUY est sans doute la plus vieille équipe de ce championnat. Si au début de son histoire tout semblait ordonner et cadrer, avec la présence d’arbitres, les années sont passées et les cadres ont disparu. Aujourd’hui il ne reste qu’une poignée d’anciens qui essaye de faire bonne figure le dimanche. Là encore les ingrédients n’étaient pas réunis pour faire une bonne saison.

 L’AS MONTSINERY c’est une nouvelle équipe qui a pris part au championnat cette année, fondée par les frères CEDIA, cette équipe qui représente des natifs de la commune, avait pour ambition la montée. Avec des joueurs de qualité comme GARCIA ancien de la CCIG et bien d’autres, ils se sont donné les moyens de leur ambition. Mais l’inexpérience des dirigeants et des joueurs leur a joué des tours et ils finissent malheureusement loin du podium.

L’ENERGY TEAM ! Voilà une équipe qui a fait les beaux jours de notre championnat Elite. L’année dernière elle a connu la descente mais espérait remonter immédiatement. L’équipe a énormément rajeuni avec le recrutement de joueurs que nous ne connaissions pas, exit FRAUMAR et autres BOUECASSE, place aux jeunes. Ils ont su faire preuve de talent pour dominer d’entrer le championnat avec des victoires d’éclatante comme la première contre MAYOURI THO NEG lors de la 1ère journée de championnat. L’absence d’un arbitre pour honorer les désignations leur a fait cruellement défaut. Ils avaient tous le potentiel pour remonter immédiatement, nous leur donnons rendez-vous l’année prochaine.

MAYOURI TCHO NEG l’équipe de Montjoly fait les beaux jours de ce championnat depuis quelques années sans pouvoir espérer grand-chose. Même si PETER AUGUSTE (je ne suis pas sûr du nom) était là pour arbitrer, sur le terrain c’était toujours la déception. Heureusement cette année cela a changé, il y a de jeunes joueurs de talent dont le néo International PINEIHRO Jonathan. Ils ont obtenu leur ticket pour la division supérieure en étant sérieux. Mais l’année prochaine en Régionale 1, ils risquent de trouver le changement de niveau un peu brutal. En effet, leur équipe est essentiellement composée de joueurs jeunes, si nous devions faire une comparaison avec les équipes actuelles de notre championnat, MTN se situe en deçà du niveau des 10 premières équipes. Mais d’ici septembre les choses peuvent changer.

MONTJOLY FC 2 l’équipe réserve de l’équipe de MONTJOLY de R1 a fait mieux qu’une simple figuration dans ce championnat en finissant 2ème. Elle a pu montrer un avant-goût du niveau ELITE à leurs adversaires, le titre lui échappe parce qu’elle a laissé filer quelques matchs clés. Elle n’a pas la meilleure attaque mais a de loin la meilleure défense du championnat. Les matchs du MFC2 ne se finissent jamais avec de larges scores, mais ils ont le mérite de plus tôt bien défendre. Néanmoins, nous sentions qu’elle aurait pu faire bien mieux, si les consignes étaient respectées comme essaye de le faire l’équipe 1 avec Georges PINDARD.

ASC JOB, ce fut l’initiative de Cédric JOLI et créer au sein de l’association une équipe de futsal était plutôt osée. Cette équipe a largement dominé le championnat et a tenu son rang jusqu’à la fin. Sérieuse administrativement, JOLI a montré l’exemple en devenant arbitre et en répondant présent pour garantir à son équipe toutes les chances d’accéder à l’élite. Le jeu proposé est plutôt alléchant et nous promet de belle chose pour l’année prochaine. Si nous devions évaluer son niveau actuel par rapport aux équipes de R1 elle se situerait entre la 10ème et 7ème place. Après les hommes comme THIAGO ou l’excellent ERIC BARBOSA devront être les fers-de-lance l’an prochain. Il manque encore un brin de constance et d’expériences. C’est dans la difficulté que l’on voit les grandes équipes.

Le mental est son point faible, nous l’avons vu quand elle a perdu contre le DEPORTIVO en coupe de Guyane alors qu’elle menait à 5 min de la fin. Ou encore contre MONTJOLY FC 2, au match aller l’ASC JOB se faisait constamment rattraper au score, un dernier exemple en date est leur cuisante défaite contre MAYOURI TCHO NEG.

 Nous espérons que les deux équipes qui accèdent au championnat de Régional 1 pourront faire bonne figure, comme l’a fait le MONTJOLY FUTSAL CLUB champion en titre de R2. 

Commentaires