BADUEL A ESPERÉ, RUBAN NOIR PAS D'ACCORD!

30 mars 2015 - 21:47

Le FSC BADUEL en dépit d'un très bon match n'a pas tenu la distance face au leader, le 973FUTPOSTAL nourrit des regrets, l'ASC REGINA a été forfait, cette journée a été riche d'enseignements.
  • ASC THEMIRE - AASK 15-3

 Nous nous attendions à une rencontre un peu équilibrée même si l’ASC THEMIRE partait favori. Mais la préparation d’AASK avec une arrivée au hall à 5min du coup d’envoi et en prime une petite altercation entre un représentant de la ligue de football et leur capitaine qui a valu à ce dernier une exclusion avant de début du match.

Tout cela a dû jouer dans la préparation physique et surtout mentale des joueurs des savanes, car d’entrée ils encaissent leur premier but par l’intermédiaire de l’inévitable Kévin SAINT CLAIR. Dès lors les joueurs de l’ASC THEMIRE se lâchent complétement et sont allés à l’abordage des buts d’AASK. Le gardien MEDE était complétement acculé, GUIMARAES le gardien habituel mais joueur de champ pour l’occasion ne pouvait pas gérer les assauts des hommes en vert. Ils y sont quasiment tous allé de leur but, BELLEVUE ERIC PELAGE et bien sûr KSC.

Néanmoins, DELUIS a encaissé 1 but mais ceci parait tellement anecdotique vu l’écart à la mi-temps de 7 à 1. A la reprise l’intensité du côté de THEMIRE n’a pas diminué et on aurait pu croire que le fait d’être à l’abri aurait pu les faire lever le pied, mais pas du tout et cela n’a été que la copie conforme de la première mi-temps.

On prend les mêmes et on recommence, la rencontre a permis aux hommes de PELAGE de soigner les stats et surtout d’assurer la place de meilleur buteur à KSC.

Score final 15 à 3, cette écrasante victoire n’est pas le fait d’un seul homme mais d’un collectif qui a vu son travail facilité par l’abandon des joueurs de la Savane qui semblaient orphelins de leurs leaders techniques, NALIE, EVENS et autres ECCLESIASTE out pour la fin de la saison.

Homme du match : KSC comme à son habitude il a assuré le show, il a été parfaitement aidé par Alex ERIC.

 

 

  • RUBAN NOIR - FSC BADUEL 6-4

Gros choc ce dimanche après-midi mais malheureusement chaque équipe comptait énormément d’absent de poids. Brian SAINT CLAIR et Stéphane EVARISTE du côté de Zéphir et Grégory BELLIARD du côté de Baduel.

Nous nous demandions avant la rencontre si l’absence de tels joueurs allait peser sur le spectacle, mais heureusement d’autres techniciens ont parfaitement compensé leur absence pour nous offrir un match à suspense. Après une petite phase d’observation entre les deux équipes Axel CABERIA pour l’occasion capitaine, a pris les choses en mains, depuis sa partie de terrain il est parti dans une chevauchée en solitaire en plein cœur de la défense du RUBAN NOIR qui n’a pas eu le temps de comprendre ce qui se passait, et ASSE MOSES n’a pas non plus arrêté le bulldozer CABERIA.

Dès lors le Ruban noir n’a pas cessé courir après le score, mais n’a pas lâché son adversaire. Kévin MARCIN a beaucoup tenté et s’est montré très pesant et sur une erreur d’inattention de la défense de BADUEL il s’est retrouvé seul au deuxième poteau lors d’une touche, il ne lui en fallait pas autant pour marquer le but de l’égalisation. Louis DIMAN n’a pas tardé à lui répondre sur le côté, il a réussi à trouer les gangs d’ASSE MOSES et redonner l’avantage aux siens.

Mais rien à faire BADUEL n’a pas réussi à prendre le contrôle du match et dès que les hommes de JEAN-MARIE marquaient le RUBAN NOIR égalisait derrière, à la mi-temps les deux équipes se sont séparés sur le score de 3 – 3. A la reprise du jeu les deux équipes ont continué à se rendre coup pour coup et Ludovic DIMAN a réussi à faire tourner la balance du côté de BADUEL en marquant sur une superbe frappe.

Mais là encore ils n’ont pas réussi à conserver l’avantage, car le maître frappeur de coup-franc LEONCIO est entré en piste et a pulvérisé MERILLE qui est a remplacé RAFFOUL à la mi-temps. Tout est à refaire quand l’arbitre siffle une main dans la surface, sur le pénalty qui suit Ludovic DIMAN ne parvient pas à concrétiser cette offrande et fracasse le ballon sur le poteau.

A partir de ce moment le RUBAN NOIR va se montrer beaucoup plus réaliste et va enfoncer le clou en marquant plusieurs buts coup-sur-coup par l’intermédiaire de Mickael DANIEL et SUAREZ qui se retrouvaient à chaque fois seuls face à MERILLE lâché par sa défense. Ils ont vraiment manqué de réalisme les joueurs de BADUEL, c’est dommage mais ça laisse du suspens pour la fin de la saison régulière qui s’annonce palpitante. 6-4

Homme du match : les niveaux globaux des équipes étaient relativement homogènes et le collectif standardisé du RUBAN NOIR leur a permis de faire jouer des joueurs à cours de compétition qui ont su parfaitement remplacer les habituels titulaires.                

 

  •  DEPORTIVO / MONTJOLY FC

Comme attendu, ce match a offert du beau spectacle aux quelques supporteurs présents mais qui ont su mettre un peu d'ambiance. Sur le terrain c'était tout pareil, il ne manquait que les buts.

Le DEPORTIVO termine la saison avec de belles performances malgré un effectif limité et ce dimanche ils n'ont pas pu compter sur l'un de leur maître à jouer en la personne de RAIVON BAIA DE LIMA sur le banc pour l'occasion.

Cela n'enlevant rien à la qualité de l'équipe, c'est bien le DEPORTIVO qui va avoir la main mise sur le début du match. Drible, dédoublement, jeu en une passe, mouvement, croisement ils ont tout fait, malheureusement la réussite n'était pas au rendez vous.

Après sa sélection en équipe de France Espoirs, BAFAU retrouvait la R1. Il nous a d'ailleurs gratifiés de quelques arrêts réflexes à ras de terre qui ont ravi le public et a su garder sa cage inviolée comptant aussi sur la maladresse frappante des joueurs adverses.

0-0 à la mi-temps.

A la reprise et sur une attaque placée du Deportivo, CILLA ayant remplacé BAFAU va se laisser surprendre et encaisser un but sur lequel il n'aura rien pu faire tant son équipe dépassée par la vivacité des Bleu et blanc était resté statique et la frappe vicieuse de VILETTE, éternel cadre, a fait mouche.

1-0 pour DEPORTIVO et coach PINDARD qui commence à donner de la voix. Il n'en fallait pas plus pour que le MFC se réveille enfin. AZER, ALVAREZ, mais surtout MATHEUS CAMPOS SA d'un geste technique venu d'ailleurs enchaîné d'une reprise de volée imparable en pleine lucarne a sonné le réveil des montjoliens.

Le DEPORTIVO va essayer de relever la tête mais face à une équipe aussi bien en place ne pourront pas faire grand-chose. L'agressivité des Oranjes va mettre fin à leurs espoirs malgré la réduction du score de VILETTE et ses comparses.

L'inévitable CRICO va lui aussi aller de son but avec un joli lob alors que le gardien était sorti à l'abordage.

Les buts et le spectacle étaient au rendez-vous, et le DEPOR a payé son manque de réalisme et de réussite. Eux qui auraient pu se mettre à l'abri depuis bien longtemps, repartent avec une amère défaite n'ayant pas pu se relever après que la vague Oranje soit passée. C'est dommage. Quant aux montjoliens, ils reprennent leur marche en avant et terminent la saison en roue libre puisqu’ils n’ont plus rien à jouer à moins d’un naufrage d’une des équipes de tête.

Homme du match : Même si le collectif Oranje a fait le boulot, CAMPOS SA pour son but d'anthologie plein de maîtrise est élu homme du match.

 

 

  • 973FUTPOSTALE / ASC CCIG

Du côté de Matoury, les joueurs du 973FUTPOSTALE étaient opposés aux vices champions. BOISE NOIC a retrouvé les buts et BAJOL le banc.

Et La Poste a fait mal, très mal en menant 3 à 0 par l'intermédiaire de BOURDON par deux fois (décidément on ne l'arrête plus) et Antoine ERIC.

Mais les vices champions ne le sont pas pour rien et perdre 3-0 aurait été une réelle déconvenue même s’ils jouaient à l'extérieur. LOUBIDIKA comme souvent a su trouver les mots et piquer ses hommes au vif pour réveiller leur capacité de réaction.

DORZIN, ELFORT et LOUISAN vont répondre présent et arracher le match nul pour rester plus que jamais dans la course des play off alors que plus tard le FSC Baduel perdait contre le leader de la saison. Le malheur des uns fait le bonheur des autres dit-on.

La Poste comme d'habitude repart avec des regrets. Cette équipe frappe par son incapacité à conserver des scores avantageux. Mais comme nous l'avions dit dans la présentation, leur défense n'est vraiment pas leur point fort et le poste des gardiens étant irrégulier, comment avoir des repères constructifs pour une vraie base défensive...

Homme du match : le coach LOUBIDIKA qui a trouvé les mots pour réveiller ses hommes. Ce n’est pas souvent qu'un coach est mis à l'honneur mais pour le coup il le mérite.


  • DIALYZ l'emporte par forfait face à REGINA qui décidément ne joue plus rien et ils ont pris cette formule à la lettre, et le FC FAMILY a très bien joué mais n'a rien pu faire face à l'ATLETICO de LEVY!

 

Les résultats

 

ASC THEMIRE 15 3 AASK
DEPORTIVO 3 6 MONTJOLY FC
DIALYZ TEAM 3 F ASC DE REGINA
973 FUTPOSTALE 3 3 ASC CCIG
RUBAN NOIR 6 4 FSC BADUEL
ATLETICO FC 6 4 FC FAMILY

 

Le Classement

 

Classement général à la 18 ème journée
Equipes Pts J G N P F BP BC Diff G PP
1 RUBAN NOIR 68 18 17 1 0 0 124 46 78 2
2 ASC THEMIRE 58 18 14 2 2 0 132 66 66 4
3 ASC CCIG 55 18 12 2 4 0 77 45 32 1
4 FSC BADUEL 50 18 10 2 6 0 92 65 27 0
5 MONTJOLY FC 38 18 6 2 10 0 75 93 -18 0
6 973 FUTPOSTALE 37 18 8 2 8 0 80 74 6 7
7 AASK 35 18 6 1 11 0 79 98 -19 0
8 FC FAMILY 29 18 3 2 13 0 68 124 -56 0
9 DIALYZ TEAM 23 18 9 1 8 0 91 67 24 23
10 DEPORTIVO 22 18 6 0 12 0 77 113 -36 14
11 ATLETICO FC 19 18 6 4 8 0 76 91 -15 19
12 ASC DE REGINA -5 18 1 1 16 2 43 132 -89 25

Commentaires