LA PRE SELECTION EN QUESTION!!!

26 janvier 2015 - 13:15

Un regroupement de la sélection en vue de préparer le futsal day en Mars, où seuls 6 joueurs sur les 18 étaient présent. Nous avons analysé le groupe où beaucoup se pose encore énormément de questions!

Le glas a sonné !

Oui la pré-sélection a été annoncée et le moins que l'on puisse dire c'est que la rédaction (et pas seulement) en tant qu'observateurs invétérés et dominicaux que nous sommes a, pour le moins, été surpris !

Nos interrogations sont nombreuses sur la présence de certains et l’absence d’autres.

Il n’y a pas lieu de ne pas accorder une aveugle confiance à notre sélectionneur et son staff, mais il s’agit d’émettre un avis et l’exprimer haut et fort ? Qu’en pensez-vous ?

Cet article n'aura pas pour but de juger le travail du sélectionneur mais de discuter de la pertinence de certains de ses choix, nous qui depuis le début de la saison, et même bien avant, avons observé, étudié, analysé, remis en question, la quasi-totalité des joueurs du championnat et les choix des différentes équipes dans le domaine tactique et technique.

Avec un œil de joueur, de dirigeant, d'arbitre, mais avant tout de passionnés de notre sport, vous trouverez ci-dessous ce que l'on en pense.

Il ne s’agit pas non plus de « démonter » les joueurs présent qui, s’ils ont été appelé ont forcément des qualités aux yeux du sélectionneur !

Voici donc la liste des heureux élus pour représenter notre cher département lors du prochain Futsal Day : ASEE Mozes, AUGUSTE Souleymane, RODNEY Fabrice, EVARISTE Stéphane, SAINT CLAIR Brian, HABRAN Marc-Frédéric, COSSET Hans, JEAN JACQUES Raymond, BELLIARD Grégory, PLENET Sébastien, EVAN Rudy, ORPHEO Nalie, SAINT CLAIR Kévin, CLET Alan, ERIC Alex, NETTOYER Olivier, MALEYROT Benjamin et DE SOUZA Levi.

Ils affronteront donc, le Surinam, l’Etat de l’AMAPA et l’Equipe de France U21 au mois de Mars.

 

18 joueurs donc en tout pour 9 équipes représentées sur 12 présentes dans le championnat de Régionale 1 soit une moyenne de deux joueurs par club. On ne pourra pas dire que l’équité n'a pas été un minimum respecté quantitativement parlant.

Mais qu'en est-il qualitativement ?

Dans cette liste on compte quelques nouveaux joueurs par rapport à la sélection de l'année dernière mais aussi pas mal de vieux briscards.

La première question au sein de la rédaction a été « Sur quels critères le sélectionneur s’est-il appuyé pour établir sa sélection ? ».

Car, non seulement certains joueurs, n'ont pas beaucoup joué depuis le début de la saison voire pas du tout (JEAN JACQUES, PLENET), mais en plus d’autres vivent une vraie saison galère et ne sont plus que le fantôme de ce qu’ils étaient les saisons auparavant.

Sans remettre en cause leurs qualités intrinsèques, leurs équipes ayant aussi failli dans leurs tâches collectives, ces joueurs n'ont pas réussi à rehausser leur niveau de jeu comme leur équipe pouvait l'attendre (NETTOYER) alors que d'autres ont retrouvé leur niveau tout au long de la saison (BELLIARD) et ainsi justifié leur sélection.

Depuis deux ans maintenant, la sélection joue en 1-2-1 ! Ainsi sans doute le staff technique des « Yana Futsal dôko » veut se servir de PLENET pour sa capacité à garder le ballon en phase offensive.

Il l’avait excellemment fait face à l’INTERNATIONAL du Surinam qui avait permis à son équipe de l’emporter. Sauf que ça date d’il y a deux ans !

Il est clair que s’il reproduit cette performance, il sera un atout indéniable pour le collectif guyanais.

D'autres sont dans une véritable saison de transition. Sans vouloir stigmatiser l'équipe de la DIALYZ TEAM, elle n'est plus ce qu'elle était. RODNEY joue au poste de gardien 1 dimanche sur 4 et le reste du temps occupe le champ pour combler l'absence de joueurs d'une équipe en pleine reconstruction. COSSET essaie de tenir la baraque mais la double licence (sur laquelle nous reviendrons tout à l'heure) pèse dans les jambes.

Il a du mal à être cette saison, le joueur percutant et créateur qui nous a tant éblouis. De plus, il s'est durement blessé dimanche dernier au genou lors d'un choc contre MALEYROT sont désormais coéquipiers en sélection.

Alors que doit-on apprendre ou comprendre par ces convocations ?

Le sélectionneur a-t-il voulut envoyer un signe fort comme quoi il comptait encore sur des joueurs qui ne l'ont jamais déçus et ce même si cette saison ils n'étaient pas au niveau escompté ?

Peut-être compte t-il sur l'émulsion d'énergie que procure la sélection pour les rebooster ?

Si tant est que ceux-ci adhèrent à l'idée...

Injecter de jeunes pousses (MALEYROT, CLET) encadrées par des anciens (COSSET, SAINT CLAIR) ? Est-ce là l'idée ?

Peut-être aussi que notre sélection est en pleine transition, en tout cas c'est ce que cela laisse à penser sinon pourquoi ?

On se rappelle que DOMENECH avait bien rappelé ZIDANE et MAKELELE pour le résultat que l'on connaît. Reste à voir si le contexte est le même et si cela en vaut réellement la peine à la vue du réservoir de joueurs présents et n'attendant qu'une première sélection.

Autre point nous ayant interpellé, cette liste est composée de beaucoup de joueurs double licenciés. Quand on connaît la règle concernant cette catégorie de joueur et le litige silencieux qui oppose les clubs du football libre à ceux du futsal ; sachant que certains de ces joueurs se trouvent dans les deux sélections !

A cela il faut prendre en compte le fait que la sélection de football a des échéances très importantes dans les mois à venir, est-ce judicieux de procéder ainsi ?

Sur 18 joueurs ce n'est pas moins de 8 joueurs qui sont double-licenciés dont certains postulent certainement pour une place de titulaire au sein du 5 de départ de la sélection de futsal.

Alors dans quelle condition physique seront-ils lors du Futsal Day ?

Entraînement de foot à 11, entraînement avec leurs clubs de futsal, entraînement avec la sélection de futsal (et éventuellement de football), vie de famille !

Permettez-nous d'être sceptique.

Reste la question des joueurs non convoqués mais qui le mériteraient certainement au moins pour une pré-sélection (d'un point de vue uniquement de la rédaction) : CRICO Kévin, JOSEPH Stéphane, SAINT-CLAIR Dimitri, TAUBIRA Randy, DELIUS Frantz, BOURDON Christophe, RIFORT-DELEM Marc, CABERIA Axel, DIMAN Ludovic, FULGENCE Samuel pour ne citer qu'eux ?

MARCIN kévin et SIMON CILLA paient-ils-le fait qu’ils soient des nouveaux dans le paysage futsal ?

JEFF BAZILE en dépit de la méforme du 973 n’aurait-il pas apporté de la percussion. Il est loin le temps où la moitié de l’équipe de DIALYZ TEAM (à juste titre) faisait partie de la sélection, sous prétexte qu’elle dominait le championnat. Même sélectionneur, donc pourquoi la méthode a-t-elle changé puisque RUBAN NOIR domine outrageusement la Régionale 1 !!???

Sur le papier cela ferait une jolie équipe qui pourrait certainement faire face à la sélection officielle à la manière d'un All Star Game local !

Il est clair qu’il ne s’agit pas pour nous de rêver mais ces joueurs ont certainement la qualité pour faire partie de la sélection voir prendre la place de certains tout en prenant en compte le fait que le sélectionneur ne peut pas prendre tout le monde bien évidemment.

Mais si nous partons sur ce principe, s’agissant d’une présélection, pourquoi ne pas avoir créé un groupe de sélectionnable, 25-30 joueurs regroupés autour du staff ainsi voir certains, jaugés d’autres, discuter avec les tauliers, préparés les nouveaux, stimulés.

Le calendrier est sorti depuis fin-aout, pourquoi ne pas avoir demandé une date en première partie de saison pour regrouper des joueurs pour un travail en profondeur qui permettrait d’être en condition pour le mois de mars?

Il y a lieu par ailleurs de souligner la présence de LEVI DE SOUZA, joueur explosif ! MOSES est sans doute actuellement le meilleur gardien du championnat. Pas sûr que « chacha » puisse honorer cette sélection mais s’il est là, de belles perspectives s’ouvrent à BELGARDE le sélectionneur adjoint.

On pourra noter aussi le possible recrutement de Rudy MERRILE au poste d’entraîneur des gardiens.

La présence du meilleur buteur du championnat Kévin ST CLAIR est juste évidente.

En tout cas le sélectionneur a une énorme marge de manœuvre et il ne peut pas dire que son choix est restreint. Il n'aura donc aucune excuse en cas de non-performance des joueurs qu’il a choisi.

Ainsi se résume notre avis sur la sélection. Vous comprendrez que pour nous, certains de ces choix sont discutables, mais ce sont ceux du sélectionneur donc nous les respectons (même si nous ne les comprenons pas pour certains).

Nous espérons tout de même qu'elle nous représentera dignement comme elle a su le faire l'an dernier. Nous étions déjà sceptiques mais elle avait failli créer l’exploit. Pourvu que cette année cela soit encore le cas voire mieux en atteignant la première marche du podium.

Futsallistiquement vôtre !

FD et JMS

Commentaires