Futsal Club de Baduel : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

FOLLE JOURNEE!!!

7 décembre 2014 - 10:36

Deux magnifiques matchs nuls, un score fleuve, un quintuplé, des joueurs au top de leur forme...Ce championnat de Régionale 1 est décidément passionnant.

Résumé de la journée

Les matchs du matin au CSD ont eu un résultat logique où les favoris se sont aisément imposés.

Le leader provisoire n’a eu aucun mal à se sortir des griffes du MONTJOLY FC qui en dépit d’excellentes dispositions n’a pu entraver la marche en avant de ST VIL, et ROBHE ancien partenaires à MORTIN. Tous deux auteurs d’un doublé ils ont suppléé de manière efficace DIMITRI ST CLAIR pour un résultat sans appel. IMFELD s’est encore démené avec un but à la clé et en l’absence de GUITENNAY c’est tout l’édifice du FC MONTJOLY qui s’est effondré. 6-1 PINDARD a encore du boulot mais la belle 8ème place pour cette nouvelle saison, laisse augurer de bon jour pour les champions de Régionale 2.

Par ailleurs le RUBAN NOIR s’est baladé face à un ASC REGINA de plus en plus inquiétant en dépit de toute la bonne volonté de Monsieur ARDINET.

Rien n’y fait GUINGUINCOIN et ses comparses se sont amusés (voir résumé).1-16

Quant à FAMILY toutes les premières mi-temps sont identiques, sauf que contre un tel adversaire, il ne peut avoir de remontée fantastique. (Voir résumé) 3-9

En recevant à l’extérieur, oui, oui c’est au hall Emile Paul Bienvenu que l’AASK s’est remis la tête à l’endroit. Avec tous ses dirigeants suspendus, les hommes de JOSEPH ont espéré jusqu’au bout, faire un gros coup.

Tout d’abord avec une succession d’occasions ratées par ANTOINE ERIC et ses amis, et puis un RUDY EVENS de gala. Il a tout fait, organiser, enfin réorganiser, attaquer et défendre...Décidément quelle que soit la surface il est très fort.

Au final un score de parité alors qu’à 10 minutes de la fin, AASK menait encore sur le 973FUTPOSTALE de deux buts. Pas suffisant. 3-3

Imaginer « la peste », à laquelle vous ajoutez le « choléra » KSC, vous mettez le « chikungunya » Cédric PELAGE. C’est la mort assurée.

L’ATLETICO FC a joué magistralement et à 20 secondes de la fin, pensait vraiment refaire le même coup que la coupe lorsqu’il avait éliminé l’ASC THEMIRE.

Sauf qu’une recrue et non des moindres était en forme. ALEX ERIC est vraiment un attaquant top classe. Imaginer « la peste », à laquelle vous ajoutez le « choléra » KSC, vous mettez le « chikungunya » Cédric PELAGE.

C’est la mort assurée. Et comme cela ne suffisait pas « Ebola » était présent « RIDEL Stanley. Au regard de la feuille de match, les joueurs de JUNIOR avaient les yeux remplis d’inquiétude.

Sauf qu’en mettant en place une stratégie solide autour de NICOLAU, ATLETICO a manœuvré de main de maître face au Champion en titre. Outre l’ouverture du score, LEVY DE SOUSA a fait voir de toutes les couleurs à ses adversaires. Manquant de promptitude, ST CLAIR RICARDO a laissé Kévin ST CLAIR provoqué un penalty alors que les « jaunes » eurent pris une nouvelle fois l’avantage.

Rien à faire, ATLETICO FC voulait gagner et à deux minutes de la fin va prendre définitivement l’avantage. Du moins c’est ce que les supporteurs d’origine brésilienne pensaient.

Car un homme est passé par là.  ERIC ALEX! Un dribble intérieur, une « frappasse » comme dirait l’autre dans la lucarne, et c’est toute l’amertume qui s’est affichée dans les yeux de JUNIOR. Pire ils sont passés à côté de la défaite puisqu’une dernière occasion a frôlé le poteau de ROCHA. 4-4.

Le plus beau match de la journée.

Le FSC BADUEL a conforté sa 4ème place en disposant du DEPORTIVO, et les DIMAN ont profité pour exceller face à leur ancienne formation. 6-0!

56 buts marqués, un quintuplé, des gestes techniques incroyables, des buts dantesques l’avant dernière-journée des matchs aller :

MAGNIFIQUE !

 

  • FSC BADUEL / DEPORTIVO (Résumé du match)

En voilà un match important, un match où le FSC BADUEL n’avait aucunement le droit de passer à travers s’il voulait rester dans la course pour les play off.

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ne se sont pas loupés. Les joueurs du DEPORTIVO étaient venus avec de très belles intentions et au grand complet, un jeu avec de l’envie, du mouvement et de la détermination.

Mais voilà, chez les joueurs de CLAU la mayonnaise commence à prendre. L’ancien coach du FC Men United est venu appuyer l’équipe de Steve JEAN MARIE avec son approche tactique et technique du futsal cette saison.

Quelques prémices avaient commencé à se faire voir lors des derniers matchs mais ce dimanche la différence était flagrante.

Un jeu huilé, avec des rouages quasi neufs, et tout est s’est passé comme sur des roulettes.

Premier signe majeur et non des moindres, le retour en grâce de Grégory BELLIARD.

Lui qu’on avait du mal à reconnaître depuis le début de la saison a été magistral. Tantôt meneur de jeu, tantôt fin dribleur, tantôt finisseur, il a été impérial pour mener son équipe à la victoire.

Et qui dit le retour de BELLIARD, dit un FSC BADUEL irrésistible. Même si l’adversaire du jour n’était pas un cador du championnat, elle reste une équipe difficile à jouer, mais hier ils ne pouvaient rien face à la fougue et la maîtrise de « bouloune », un joueur que beaucoup d’équipes aimeraient voir venir renforcer leur rang.

Pourtant c’est bien le DEPORTIVO qui a ouvert le score avec un but magnifique initié par RAIVON sur une magnifique louche, son attaquant dévie le ballon de la tête et RAFFOUL est battu.

Mais…. L’arbitre du jour Hervé BAJOL refuse le but pour une poussette de l’attaquant alors que l’action était déjà terminée depuis bien longtemps…

Et c’est finalement DIMAN qui ouvrira le score pour le FSC Baduel sur une belle action collective. Le Deportivo va tout donner et chaque action magnifique est conclue par un tir cadré mais RAFFOUL, malgré des arrêts peu conventionnels, va tenir bon, les montants aussi. Oui, trois fois ils vont toucher les montants mais rien à faire, les dieux du futsal n’étaient pas en leur faveur.

Ludovic DIMAN, Grégory BELLIARD par deux fois, JOSEPH W, Greg HUTCHINSON et Ruddy CABERIA sont les buteurs.

Cette victoire est indiscutable tant les joueurs de Baduel ont maîtrisé leur sujet. De bon augure pour la suite ? En tout cas si BELLIARD reste à ce niveau, CLAU peut espérer de beaux jours pour son équipe et une place assurée pour les play offs ? Messieurs confirmez lors de la prochaine journée !

 

 

  • ASC REGINA / RUBAN NOIR (Résumé du match)

Situation ubuesque qui s’est jouée ce dimanche matin, le match opposant le RUBAN NOIR à ASC REGINA s’annonçait TRES particulier.

Comment le leader du championnat allait affronter la lanterne rouge, voilà la question et l’intérêt principal de ce match. 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que nous avons vu un match très surprenant. En effet, le RUBAN NOIR s’est présenté avec un effectif moins important que d’habitude avec 3 remplaçants et un groupe largement remanié. 

Néanmoins, sur le parquet, nous pouvions voir Stéphane EVARISTE et Kévin MARCIN, signe qui ne trompe pas, c’était Mickaël DANIEL qui se trouvait aux cages pour remplacer un ASEE MOSES malade. Bryan SAINT-CLAIR était absent pour répondre aux obligations de son club du CSCC, c’était au final l’équipe B qui était alignée. 

Mais cela n’a pas empêché de voir du spectacle avec une avalanche de buts et ça a commencé d’entrée quand Kevin MARCIN a ouvert le score. Ce n’était que le premier d’une longue série, il en a profité alors pour soigner ses statistiques.

 C’était une véritable parodie de match avec un turn-over permanent aux cages de Régina, pas moins de 3 joueurs de champ se sont succédé dont Christophe AGWINTI qui s’est rendu coupable d’une main en dehors de la surface et annihilant une occasion de but, ce qui lui a valu exclusion. 

Cela n’a que facilité le travail des hommes de GUINGUINCOIN habitués à des joutes de plus haut niveau. Heureusement Christophe JUPITER a sauvé l’honneur de ses coéquipiers en marquant le seul but de REGINA et en évitant le « clean sheet » pour Mickaël DANIEL. Score final et sans appel 1 but contre 16 pour RUBAN NOIR avec un quintuplé pour MARCIN, un quadruplé pour SOARES PETERSON , les doublés de MATHIAS, LEONCIO et CHARLENE. ARDINET Royann a eu beau se démener aux cages et sur le terrain, mais rien n’a changé leur destin qui était déjà scellé.


  • FC FAMILY / DIALYZ TEAM (Résumé du match)


Lorsque l’on prend le temps de regarder le classement, DIALYZ  est derrière le FC FAMILY et pourtant… C’est bien la DIALYZ TEAM qui est supérieure à tous les niveaux au FC FAMILY et ils se sont permis le luxe de faire jouer Fabrice RODNEY dans le champ. Lorsque RODNEY est sur le terrain, nous pouvons nous attendre à des sensations et cela n’a pas loupé ! DIALYZ ouvre le score grâce à Daniel CASTOR qui bénéficie alors d'un excellent travail de ses coéquipiers.

 Comme d’habitude, c’est le capitaine NETTOYER qui a maintenu le bateau à flot et ils ont dû courir après le score. 

A la mi-temps la marque était de 2 – 4 et cela nous a laissé encore un certain suspense.

En début de seconde période l’enjeu du match a repris de l’intérêt quand grâce à un penalty, NETTOYER ramène ses troupes à moins d’un but. Mais l’espoir n’a pas duré, Fabrice RODNEY a commencé à s’amuser, Hans COSSET a sonné la révolte, Daniel CASTOR a joué au renard des surfaces le FC FAMILY était rapidement dépassé et ni NETTOYER, ni CHAGAS, ni NARINE n’ont pu faire quoi que ce soit. 

Score final 3 – 9, un score lourd pour les hommes de Christophe JAMES qui ont une saison bien longue.

 

  • Les résultats

 

ASC CCIG 6 1 MONTJOLY FC
ASC DE REGINA 1 16 RUBAN NOIR
FC FAMILY 3 9 DIALYZ TEAM
AASK 3 3 973 FUTPOSTALE
ATLETICO FC 4 4 ASC THEMIRE
FSC BADUEL 6 0 DEPORTIVO

 

 

  • Le classement à la 10ème journée

 

1 ASC CCIG 34 10 8 1 1 0 45 18 27 1
2 RUBAN NOIR 32 9 8 1 0 0 62 25 37 2
3 ASC THEMIRE 29 10 7 1 2 0 66 39 27 3
4 FSC BADUEL 29 10 6 1 3 0 57 36 21 0
5 973 FUTPOSTALE 22 10 5 1 4 0 48 37 11 4
6 AASK 18 9 3 1 5 0 39 43 -4 0
7 FC FAMILY 18 10 2 2 6 0 42 69 -27 0
8 MONTJOLY FC 17 10 2 1 7 0 39 57 -18 0
9 DIALYZ TEAM 15 10 5 1 4 0 51 36 15 11
10 DEPORTIVO 13 10 3 0 7 0 39 62 -23 6
11 ATLETICO FC 9 10 3 2 5 0 42 51 -9 10
12 ASC DE REGINA 0 10 1 0 9 1 22 79 -57 12

 

L'Equipe Type

Commentaires

Staff
Stève JEAN-MARIE
Stève JEAN-MARIE 9 décembre 2014 16:16

Extrement désolé....Correction sera apportée. Merci

Staff
Peterson SOARES CANDIDO
Peterson SOARES CANDIDO 9 décembre 2014 15:48
Joueur

Salut, petite correction pour le nom du jouer du RUBAN NOIR ( SOARES PETERSON) et non JOARES CENDIDO.... ;-) Merci.