Futsal Club de Baduel : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

DES CHOCS ET DES BUTS!!!

10 novembre 2014 - 19:09

La journée 7 du championnat a été magnifique, les équipes du bas ont du mal, les équipes du haut ne veulent rien lâcher, les outsiders se dévoilent: Bravo messieurs!!

 

Lors de cette journée, soit les scores étaient fleuves, soit ils étaient serrés. Dans ce dernier cas, il s’agit bien évidemment des deux chocs de cette 7ème journée qui commence à dessiner le visage des favoris aux quatre premières places.

Le premier d’entre eux le RUBAN NOIR incontestable leader contre son dauphin l’ASC CCIG. Sur les coups de boutoir des vice-champions, le RUBAN NOIR répond par des contres attaques et frappes qui partent à une vitesse vertigineuse. Il ne reste pas beaucoup de temps, et le RUBAN NOIR va connaître sa première défaite. C’était sans compter sur l’homme dit « nounours »… !!!!3-3

Le deuxième a été tout bonnement exceptionnel. Des frappes, des arrêts de gardien, des dribbles et des tacles salvateurs, des revirements de situation et des buts. Quand beaucoup s’extasiaient sur le « classico » métropolitain, nombreux ceux qui sont repartis du CSD hier avec les étoiles plein les yeux. ERIC ALEX en renfort, PASTORE en meneur, KEVIN ST CLAIR a martyrisé de ses frappes la défense de Baduel emmené par un LOUIS DIMAN des grands jours, remplaçant d’un CHARMON qui connait la joie de la paternité. Cela ne suffisait pas car un homme avait décidé de prendre le match à son compte comme à l’accoutumée. BELLIARD Grégory allait marquer un, puis deux buts. Et lorsqu’il pensait obtenir un deuxième pénalty spécial, cela lui a été refusé bien au contraire, c’est contre lui que KEVIN ST CLAIR réduira la marque malgré l’intervention d’un RAFFOUL de gala.

Au retour des vestiaires, l’intensité ne baisse pas, ERIC ALEX, KEVIN ST CLAIR vont mettre tour à tour des buts qui permettront à l’ASC THEMIRE de passer devant en dépit de la trop tardive réduction du score de SANON pour le FSC BADUEL qui perd du même coup sa place dans le big four. 5-4

A Sinnamary, avec un effectif réduit renforcé par la présence de RUDY COSSET, la DIALYZ TEAM a atomisé les Kourouciens. En procédant en contre-attaque et en mettant buts sur buts, l’équipe des savanes s’est baladée. Un nouveau quadruplé d’ALAN CLET, un RODNEY FABRICE se muant en buteur, ECCLESIASTE et MACKENSON pourtant buteurs n’ont pas pu endiguer la vague rouge et or. Sans remplaçant, la DIALYZ TEAM a fait le travail pour remonter au classement.11-6

Au même moment une équipe qui fait son petit bonhomme de chemin avec un joueur qui a enfin pris la mesure de l’attaque au futsal en la personne de BOURDON c’est bien le 973FUTPOSTALE. Sans faire de bruit, se permettant de mettre ALAIN DANGLADES en tant que remplaçant, les hommes d’HERVE BAJOL sont à un niveau de play off. Bien que le score ait été de parité à la pause, BOURDON CHRISTOPHE en se réveillant lors du second acte va littéralement exploser la défense montjolienne.  Pas de CASTOR et encore moins de BAFAU dans les buts mais toujours MALEYROT qui en l’absence du meilleur buteur du club CRICO va se muer en sauveur. L’idée peut être bonne mais insuffisante car avec 5 buts encaissés dans la seule seconde mi-temps, il n’y avait guère d’espoir pour l’équipe de PINDARD qui, avec une défense laissant courant d’air et autre ligne droite de Longchamp à un homme aussi adroit ne pouvait espérer guère mieux. 6-2

A la mi-temps, on envoyait déjà en Régionale 2 cette équipe de FAMILY. Sauf qu’à la mi-temps le reveil d’OLIVIER NETTOYER a été concomitant à la blessure de PAULA joueur et triple buteur du DEPORTIVO. Bien qu’étant mené 3-0, pour revenir à 4-3 à la mi-temps, l’équipe de CHRISTOPHE JAMES s’est fait peur jusqu’au bout. Incroyable dénouement, pour une victoire 8-7. Un score fleuve qui doit permettre aux deux équipes de rapidement corriger leurs erreurs et les errements défensifs, s’ils ne veulent pas se retrouver à flirter avec la ligne rouge de la relégation.

JMS

 

Les résumés de match (de notre Envoyé Spécial F.D)


 

 

  • FC FAMILY/ DEPORTIVO

Mais qu'est ce qui se passe avec nos amis du Deportivo ? Comment peut-on mener 3-0 avec une totale domination et se faire battre sur le fil en ne montrant plus rien ? Les hommes de VILLETTE nous en ont fait la démonstration.

 Tour à tour, VILLETTE, RAIVON, JAIME, DOS SANTOS, tous ont fait le boulot pour infliger à FAMILY une nouvelle défaite. Mais l'attaque n'est rien si la défense est faible et surtout si le gardien se troue...

WETCHE, JOLIBOIS, GLISSANT, NETTOYER, NARINE, ils ont tous été les héros de cette journée en ne lâchant rien jusqu'à la dernière minute. Quand le talent et la qualité manquent, la solidarité peut parfois être suffisante. GLISSANT faisait son grand retour, mais c'est NETTOYER qui a été décisif en marquant le but du 8-7 à 5 secondes de la fin du match. Oui avoir un joueur au-dessus techniquement et décisif, dans les moments critiques ça compte.

 DEPORTIVO retiendra la leçon. En futsal rien n'est jamais gagné d'avance et la lanterne rouge repart avec les 4 points.

 Nous nous permettrons un petit jeu de mots sans mauvaise pensée aucune mais si approprié pour la situation : « Il n'y avait pas de parquet glissant en joli bois, mais DEPORTIVO n'a rien vu venir quand le filet a fait « wetche » en étant nettoyer par le ballon. Oui ils sont bien tombé sur leur narine ! »

Homme du match : NETTOYER, virevoltant, percutant, décisif, il retrouve sa forme de la saison dernière.


  • CCIG – RUBAN NOIR

Nous avions prédit le match nul. Mais la victoire est passée à deux millimètres du nez des hommes de la CCIG. Pour quelques secondes, il l'emportait, mais sur une faute de main dans la surface de la part de SAINT-CLAIR, le penalty était inévitable.

 Pourtant c'est bien le RUBAN NOIR qui avait ouvert la marque par l'intermédiaire d'EVARISTE, orphelin de son compagnon de guerre, SAINT CLAIR BRYAN parti jouter sous d'autres cieux. Une frappe croisée limpide à ras de terre et AUGUSTE était battu.

 Mais voilà, la CCIG est une équipe solide, et quand deux forteresses s'affrontent souvent elles s'annulent : c'est ce que l'on appelle l'équilibre des forces ! RHOBES égalisera quelques minutes plus tard sur un magnifique tir croisé en pivot laissant MOSES pantois pour une fois. Puis le RUBAN NOIR repassera devant grâce à MARCIN en grande forme ce dimanche sur une frappe magistrale du pied gauche.

 Mais la CCIG cette année est vraiment très forte et était venu frapper un grand coup, et le coach LOUBIDIKA sait motiver ses troupes. Dimitri SAINT CLAIR et Kévin RHOBES ont fait parler leur efficacité et la CCIG a mené 3-2 contre la seule équipe invaincue du championnat. Mais voilà, après un problème de chrono (qui s'est bloqué à 30 secondes de la fin) et de longues tergiversations après la faute de main dans la surface, c'est capitaine courage EVARISTE qui une fois de plus dans ce match s'en ira battre AUGUSTE sur un penalty magnifiquement frappé à ras de terre et en force.

 La CCIG peut nourrir des regrets car cette victoire leur aurait permis de prendre seul la tête du championnat. En attendant ils partagent les points et laissent leurs poursuivants espérer un retour. Quant au RUBAN NOIR ils peuvent encore se permettre de rester serein, mais pour combien de temps encore ?

 Homme du match : Deux forces qui s'annulent, difficile d'en sortir un plus que les autres. Merci aux deux groupes de nous avoir présenté un tel match digne des play off. Ça promet !

 

 

L'équipe type de la 7ème journée voir sur la page facebook

 

Les résultats de la 7ème journée

ATLETICO FC 10 6 ASC DE REGINA
DEPORTIVO 7 8 FC FAMILY
RUBAN NOIR 3 3 ASC CCIG
973 FUTPOSTALE 6 2 MONTJOLY FC
DIALYZ TEAM 11 6 AASK
ASC THEMIRE 5 4 FSC BADUEL

 

 

1 RUBAN NOIR 24 7 6 1 0 0 38 20 18 2
2 ASC CCIG 23 7 5 1 1 0 24 14 10 0
3 ASC THEMIRE 19 7 5 0 2 0 49 32 17 3
4 973 FUTPOSTALE 18 7 5 0 2 0 38 23 15 4
5 FSC BADUEL 18 7 3 2 2 0 41 27 14 0
6 AASK 16 7 3 0 4 0 36 37 -1 0
7 MONTJOLY FC 13 7 2 0 5 0 29 41 -12 0
8 FC FAMILY 13 7 2 0 5 0 29 50 -21 0
9 DIALYZ TEAM 11 7 3 1 3 0 30 25 5 6
10 DEPORTIVO 9 7 2 0 5 0 32 41 -9 4
11 ATLETICO FC 5 7 2 1 4 0 31 40 -9 8
12 ASC DE REGINA 0 7 1 0 6 1 18 45 -27 9

 

  

Commentaires