Futsal Club de Baduel : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

QUELS MATCHS!!!!!

27 octobre 2014 - 01:56

Des buts, des surprises,FC Family dans le dur, Auguste héroïque, un leader solide, un champion défait, que de beaux matchs lors de cette 6ème journée

 

Une agressivité dans le bon sens du terme, une intensité à son paroxysme, des actions collectives et individuelles, tels sont les ingrédients mis dans le choc de cette 6ème journée. l’ASC CCIG n’a pas lésiné sur les moyens. Pressing très haut, dur sur l’homme si bien qu’en 14 minutes, nous étions déjà à six fautes directes, puis sept. Grands Pénaltys tous deux ratés par les hommes forts de l’ASC THEMIRE dont HABRAN. Le champion est agressé, mais les plus belles occasions sont à mettre à leur actif. Enfin surtout les situations chaudes.

PELAGE Cedric à coups d’accélérations se démène, Kévin ST CLAIR est malmené, muselé avec des prises à deux, ce qui ne l’empêche pas sur la seule grosse erreur de la défense des coéquipiers de Soleymane AUGUSTE de réduire le score. Sinon, ce dernier à tout enlever, Penalty, coup franc, frappes au sol, mi-hauteur, enfin tout ce qu’il fallait. Juste avant cela, l’ASC CCIG avait marqué deux buts tout en puissance et en détermination par un excellent Freddy FRAUMAR.

En deuxième mi-temps un but refusé sur coup franc, car les arbitres n’avaient pas donné le coup de sifflet aurait permis aux hommes de Steeven PELAGE de revenir dans la partie. Un match nul n’aurait pas été usurpé tant le spectacle était à la hauteur du match. 2-1


Et s’il retrouve leur arbitre, ils auront bientôt l’occasion de jouer autre chose que le maintie

Juste avant, là aussi il y a eu un jeu de poker menteur, qui a débouché sur un match nul. Entre DIALYZ TEAM et le FSC BADUEL, les équipes qui doivent bientôt se retrouver en coupe de Guyane ont donné le ton. Le FSC BADUEL a cherché à se rassurer défensivement, et c’est sur un contre que CHARMON va ouvrir le score. Des situations mal gérées par l’attaque des nouveaux hommes forts du FSC BADUEL vont les empêcher d’aggraver la marque. RAFFOUL va sauver les siens sur une belle attaque de RAYMOND.

La deuxième mi-temps va être l’occasion pour DIALYZ de faire un pressing de tous les instants et par deux fois, ALAN CLET va tromper la vigilance du gardien des gris et noir. INRICK BAAL va montrer toute sa détermination et recoller avant que CHARMON rate une contre-attaque. Le score ne va plus bouger. 2-2.

C’est à Kourou que les choses ont été magnifiques. Le score est large, les actions furent belles, les buts n’ont rien à envier à FALCAO «  le saloniste » et LEVI DO SANTOS est de plus en plus fort. En l’absence de RUDY EVENS et d’ORPHO NALIE, c’est toute l’activité d’ECCLESIASTE qui aurait permis à l’AASK de l’emporter. Mais en face, l’ATLETICO est bien de retour.

Et s’il retrouve leur arbitre, ils auront bientôt l’occasion de jouer autre chose que le maintien.5-7


Et définitivement c’est dans cette cour que joue le FC FAMILY. On n’imaginait pas que le départ de MERILLE ferait autant de mal. Si en plus NETTOYER joue un match sur deux, ce sera très compliqué. REGINA qui vient d’encaisser une ribambelle de but a été héroïque en l’emportant face aux hommes de Christophe JAMES. Ils reprennent espoir pour vu qu’ils renouvellent de nouveau des performances à la hauteur 3-4.

 

En ouverture de cette 6ème journée nous avions l’honneur de voir cette formidable affiche entre deux équipes qui ont un parcours diamétralement opposé. Les hommes d’Hervé BAJOL ont ouvert la marque et n’ont plus lâché au score.

Par la suite nous avons eu droit à une course-poursuite entre ces deux équipes pour le score. DEPORTIVO a fait preuve d’abnégation et n’ont rien lâché jusqu’au bout mais il leur a tout simplement manqué de temps, et oui un match de futsal ne dure que deux fois 25min.

Notons que les joueurs du Déportivo nous ont offert du spectacle avec de très beaux buts. Notamment ceux de CARDOSO, un tout bon. 6-7

 

(Le résumé du match)

 

MONTJOLY FC / RUBAN NOIR 

 

C'est avec détermination et envie que le MONTJOLY FC recevait le leader, le RUBAN NOIR ce dimanche. Après avoir eu un dernier match compliqué le dimanche précédent contre l'ASC THEMIRE, coach PINDARD avait du bien remotiver ses troupes. De plus, après avoir perdu Kévin CRICO suite à un carton rouge, le MFC voyait le renfort d'un joueur habitué aux joutes de la R1 mais plus souvent utilisé en R2 depuis son arrivée au MFC, Eddy WEIRDBACK.

 

Celui-ci prendra place en défense et le match commence. Une chose est sûre, le discours du coach était bien passé. La défense du MFC est impitoyable, une vraie barrière se dresse devant Yury BAFAU. Tous les tirs du Ruban noir sont stoppés ou contrés par les joueurs de MONTJOLY FC et c'est un festival de contre pied contre pied auquel les spectateurs assistent. Rien ne passe, rien ne filtre les deux défenses sont impeccables.

 

Du côté du RUBAN NOIR comme à leurs habitudes, SAINT CLAIR et EVARISTE font tourner et jouent les métronomes. A plusieurs reprises ces derniers tentent des frappes de loin, mais elles subissent toutes le même sort : bloquées par le mur orange et noir. Jusqu’à ce coup franc direct à la 14e minute.

Et là c’est le spécialiste de Ruban Noir, Loic LEANCIO le tireur de canon, qui s’y essaie. Coach PINDARD harangue ses troupes et s'écrie : « il tire fort mais il n'est pas fort ! »

Boum direct dans les filets ! Le tir passe à côté du mur à ras de terre et va se loger au ras du poteau. BAFAU ne peut que constater les dégâts et Mr PINDARD reste sans voix. Oui tirer fort peut s'avérer efficace... 1-0 à la mi-temps.

 

La deuxième mi-temps commence comme la première.

Deux défenses qui jouent les murailles en bétons armés. Cependant, le MFC continue à y mettre un gros pressing afin de faire déjouer les joueurs de Zéphyr. Mais ils vont finir par se faire piéger car les jambes deviennent lourdes et la qualité technique n'y est pas. Sur une belle phase de jeu, le RUBAN NOIR va marquer un deuxième but puis un 3ème en contre-attaque.

MALEYROT et sa bande n'y sont plus. BAFAU fait ce qu'il peut mais après un siège d'une heure la muraille a cédé.

 

Comme nous l'avions dit dans la présentation, MARCIN rate beaucoup mais finit toujours par en planter un. Et c'est lui qui marquera le 4ème but pour conclure la victoire du RUBAN NOIR. Le MFC réussira bien à marquer deux buts dont un de MALEYROT mais bien trop tard.

 

Le RUBAN NOIR repart avec la victoire mais coach PINDARD a pu en tirer de bons enseignements car son équipe a joué avec une mentalité de guerrier ce qui leur faisait un peu défaut dans les derniers matchs.

Il pourra compter, en plus de sa base tactique, sur ce nouvel état d'esprit pour les prochaines échéances toutes aussi importante. L'apprentissage de la R1 est difficile mais commence à porter ses fruits.

Le RUBAN NOIR lui continue son bonhomme de chemin, mais leurs prochains adversaires ne pourront pas dire qu'ils n'étaient pas prévenus.

Les Résultats

 

DEPORTIVO 5 6 973 FUTPOSTALE
MONTJOLY FC 2 4 RUBAN NOIR
AASK 5 7 ATLETICO FC
FC FAMILY 3 4 ASC DE REGINA
FSC BADUEL 2 2 DIALYZ TEAM
ASC CCIG 2 1 ASC THEMIRE


Le Classement

 

1 RUBAN NOIR 22 6 6 0 0 0 35 17 18 2
2 ASC CCIG 21 6 5 0 1 0 21 11 10 0
3 FSC BADUEL 17 6 3 2 1 0 37 22 15 0
4 ASC THEMIRE 15 6 4 0 2 0 44 28 16 3
5 AASK 15 6 3 0 3 0 30 26 4 0
6 973 FUTPOSTALE 14 6 4 0 2 0 32 21 11 4
7 MONTJOLY FC 12 6 2 0 4 0 27 35 -8 0
8 FC FAMILY 9 6 1 0 5 0 21 43 -22 0
9 DIALYZ TEAM 8 6 2 1 3 0 19 19 0 5
10 DEPORTIVO 8 6 2 0 4 0 25 33 -8 4
11 ATLETICO FC 3 6 1 1 4 0 21 34 -13 6
12 ASC DE REGINA 1 6 1 0 5 1 12 35 -23 7

 

L'équipe Type:

Héroique face aux attaquants, le gardien SOLEYMAN AUGUSTE

Base défensive de HABRAN est sans égal actuellement, malgré la défaite.

Malgré son statut de vétérans il n'a rien perdu de ses qualités le FAYA en contre attaquant

Sur l'aile droite, CARDOSO a fait des malheurs au 973FUTPOSTALE

Avec un nouveau triplé, LEVI DE SOUSA fait le bonheur de l'ATLETICO FC en pivot


Commentaires