Futsal Club de Baduel : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

PRESENTATION DE LA 20EME JOURNEE

27 mars 2014 - 12:35

L'ASC CCIG pour valider sont ticket, FSC BADUEL pour confirmer, ENERGY pour s'amuser, AASK se préparer, la 20ème journée aura son lot de surprises.!!
  • ATLETICO-ASC CCIG

 L’ATLETICO FC en pleine bataille juridique pour aller en finale reçoit un champion quasi qualifié pour les play off. Les coéquipiers de JUNIOR sont en forme. LEVI a encore inscrit un triplé lors de la dernière journée et il a impressionné en sélection. BRAGA enfile toujours autant de buts et un gardien de fortune est venu remplacer l’excellent ROCHA sans doute suspendu. Mais avec le retour de NICOLAU le jeu défensif de l’ATLETICO FC a plus de rigueur, et la relation attaque défense a plus de liant. C’est pourquoi l’ACS CCIG devra se méfier de ce déplacement. Pour ne pas s’offrir un final à suspense, battre l’ATLETICO avec le même sérieux que face au DEPORTIVO permettrait d’envisager les play off avec sérénité. LOUBIDIKA a connu une saison mouvementée. D’abord, pour construire un nouveau groupe alors que plusieurs cadres sont partis après le titre de champion, gérer les problèmes d’arbitrage et des problèmes administratifs. Mais ces derniers matchs, l’impression qui prédomine est que le club en est sorti grandi. Outre le fait que les recrues se soient parfaitement adaptées, l’ASC CCIG a sorti l’artillerie lourde au niveau administratif. Victoire en appel concernant les points d’arbitrage perdus, qualification  de plusieurs joueurs alors suspendus en première instance, réserves techniques confirmées et valables. Un grand club ne meurt jamais. C’est pourquoi tant au niveau sportif, qu’au niveau administratif, l’ASC CCIG arrive en forme au bon moment. Ce n’est pas JOSEPH STEPHANE qui dira le contraire.

 

  • DEPORTIVO-FSC BADUEL

Le club du DEPORTIVO finit l’année en roue libre. Le maintien assuré, il s’agit de jouer son rôle d’arbitre à fond. N’étant pas un objectif très passionnant, VILETTE et ses coéquipiers ont explosé face à l’ASC CCIG. Pire, ils n’ont pas pu mettre le moindre but. S’il est vrai que la défense du Champion fut impériale, cela reste inquiétant même si cela n’a pas grande importance. La pression est ailleurs. Surtout sur les épaules du FSC BADUEL. Retrouvé la victoire contre le 973FUTPOSTALE c’était le minimum. Mais que ce fut difficile. Une défense friable et pas totalement en confiance en témoigne le but contre son camp de DIMAN qui a accouché d’une fin de match stressante. Cependant des motifs de satisfaction peuvent être entrevu, outre les 4 points, c’est le retour d’un CABERIA AXEL en nette forme et la présence de RICARDY CASTOR qui a rassuré dans les cages. Une dernière prestation qui lui vaut d’être présélectionné. Depuis quelque temps, l’effectif compte toujours et encore des absents, mais l’essentiel des troupes a assuré l’essentiel. Ainsi la première priorité c’est de retrouver la rigueur défensive (l’équipe n’est plus la meilleure défense) et aussi les combinaisons offensives. Qualifié officiellement pour les play off pour la première fois de sa jeune histoire, le FSC BADUEL sera donc l’outsider qui se prépare, reste à savoir pour terminer à quelle place.

 

  • DIALYZ TEAM-FC FAMILY

 Le FC FAMILY commence son marathon de fin de saison. Cependant, en se faisant accrocher par son bourreau des demi-finales l’ATLETICO, le FC FAMILY a sans doute mis fin à tout espoir de play off. Une sérieuse désillusion pour un effectif qui a toujours affiché ses ambitions. Il n’en reste pas moins vrai qu’aujourd’hui avec 3 matchs de niveau des play off ( Le FC FAMILY rencontrera CCIG et THEMIRE lors des deux dernières journées) c’est bien un rôle d’arbitre qui lui est désormais dévolu. Et puis qui sait, sur un malentendu, un énième rebondissement administratif, le club du FC FAMILY pourrait se rapprocher de la 4ème place et jouer à fond sa carte. Pour cela il faudra battre très largement la DIALYZ TEAM sur ses terres. Invaincue à domicile, l’équipe multi titrés des savanes ne fera pas de sentiments. HANS COSSET n’est plus seul puisque JEAN-JACQUES RAYMOND est de retour de blessure. En sélection, RODNEY FABRICE a montré qu’il n’a toujours pas d’égal à son poste et PASCAL HORTH revient en forme. Dès lors toute l’équipe s’est mobilisée tout en préparant ce match avec un superbe match amical contre les leaders de la R2 le MONTJOLY FC ce jeudi. L’occasion sera belle pour peaufiner une surprise pour une équipe que beaucoup d’observateurs ont enterrée bien vite. A tort… !!!

 

  • 973FUPOSTALE-AASK

 Préparer la saison prochaine où les talents à tous les postes seront présents, mettre en place une dynamique de victoire permettant d’être serein et de jouer les premières places,  intégrer les jeunes de l’effectif accompagner par les anciens tels que DANGLADES, une mission confiée à BAJOL. Cette année de transition laissera place à un recrutement ambitieux. Un nouveau gardien, des attaquants enfin disponibles rien ne devrait pouvoir limiter l’appétit des matouriens. Reste la glorieuse incertitude du sport à savoir que l’addition des talents ne devrait pas suffire. Il faudra que la mayonnaise prenne, et CHRISTOPHE ROMAIN n’en doute pas une seconde. Lui qui n’a pas pu jouer cette saison en raison d’une sérieuse blessure n’a qu’une chose en tête c’est revenir à son meilleur niveau. Celui d’ORPHEO NALIE est à son paroxysme. Plus rien ne l’arrête. Vitesse, précision, c’est l’oublié de la sélection. Tout comme le gardien GUIMARAES qui paye sans doute l’irrégularité du club de Kourou. AASK n’a jamais été aussi prêt de remporter un trophée. Il faudra donc se préparer à Matoury en attendant de connaître la date de cette demi-finale et surtout le nom de leur adversaire. Il n’y a pas de secret et l’appétit vient en mangeant. Désormais le coach MEDE veut être présent au CSD et voir le travail de tout un club, d’une ville, d’une famille récompensé. Cela passe par une bonne préparation et un sérieux sans failles. A commencer par ce dimanche.

 

  • ASC THEMIRE-FC MEN UNITED

 L’ASC THEMIRE est le diesel du championnat. Quelques minutes pour jauger l’adversaire, quelques frappes pour « tester » le gardien et puis on ne les revoit plus. Une fois que le starter est mis en marche, l’accélérateur enfoncé, la vitesse est passé pour atteindre un rythme de croisière d’une moyenne de 6 buts par match avec une vitesse de pointe pouvant aller jusqu’à 11 buts. La pression de la défense se vérifie souvent par BELLEVUE et la machine est excellemment pilotée par FRANTZ SAID. Les transmissions sont assurées par HABRAN qui offre donc confort et raffinement à un KEVIN ST CLAIR hors normes. La garantie de terminer en tête du championnat et surtout d’être serein offre aujourd’hui sécurité et qualité à cette machine qui aura marqué les esprits. Ainsi le FC MEN UNITED qui s’est brillamment maintenu en dépit de leur grande difficulté à remporter un match pourrait avoir peur. Ce n’est pas le genre de la maison. HAABO est de plus en plus à l’aise, JEAN EUDE continue à faire des étincelles et SANON fait toujours tant bien que mal les affaires dans les cages. Reste maintenant à matérialiser cela par une victoire qui serait une énorme surprise. Faire le même résultat qu’au match aller serait déjà un exploit.

 

  • RUBAN NOIR-ENERGY TEAM

 Le RUBAN NOIR à l’instar de FAMILY FC a tout perdu. Les problèmes de fin de saison ont atteint le point culminant lors de la défaite par forfait au hall de Kourou. Une saison blanche sur laquelle il faudra s’appuyer pour finir du mieux possible. Par ailleurs, le RUBAN NOIR avec le FSC BADUEL est l’équipe la plus représentée en pré-sélection, preuve que le travail effectué par le club est de qualité. Le staff a mis en place des bases solides, les joueurs ont adhéré sportivement. L’an prochain, reste à s’atteler à éloigner les problèmes administratifs. Ainsi affronter ENERGY TEAM sera l’occasion d’aérer l’esprit pollué par l’extra sportif déficient. Quant à la lanterne rouge, elle est au bord de l’agonie, de source sure, il serait extrêmement surprenant de revoir cette équipe en régionale 2. Sauf s’il trouve un repreneur prêt à s’investir, l’équipe d’ENERGY TEAM connaîtra sans doute le même sort que RACING, PENITENTIAIRE et autres clubs longtemps en haut de l’affiche. D’autres ont survécu à  une relégation tels que DEPORTIVO, mais encore faut-il en avoir la volonté. Certain ne veulent pas en entendre parler. Ils veulent juste jouer au futsal comme MANDE et CLET le font actuellement ; Et ils en ont l’occasion dès ce week-end !

Commentaires