Futsal Club de Baduel : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

ATLETICO EN FINALE!

17 mars 2014 - 14:19

La porte était grande ouverte pour le FC FAMILY afin d'entrer dans l'histoire. Mais sur cette route se trouvait DE SOUZA LEVI....Un écueil non évité....ATLETICO en finale!

Au coup d’envoi, on s’inquiète pour l’ATLETICO FC. Il n’y a qu’un seul remplaçant et NICOLAU le meneur de jeu bien qu’inscrit sur la feuille de match n’est pas là. Néanmoins le début de match est équilibré. Les deux équipes tentent timidement de se procurer des occasions, mais l’enjeu est de taille. Se qualifier à nouveau pour la finale c’est une ambition qui inhibe les deux équipes. Les frappes ne sont pas précises, les déplacements sont hésitants et à ce petit jeu, le FAMILY FC va enfoncer un peu plus les joueurs qui sont peu à peu en grande difficulté. Sur une contre attaque suite à un ballon perdu, ROCHA va toucher le ballon de la main en dehors de la surface de but annihilant ainsi une occasion nette de but. Sans l’ombre d’un doute, l’arbitre va renvoyer au vestiaire le gardien de but de l’ATLETICO FC. Pour enfoncer le clou, MERILLE RUDDY va marquer en grand spécialiste le coup franc direct. Le match est désormais lancé. Comme libéré par ce but encaissé, LEVI fraîchement présélectionné va malmener la défense des bleus. Coup de reins, dribles chaloupés, gestes techniques il leur a tout fait, tout montrer. Et en mettant sur orbite BRAGA, il va montrer qu’il est aussi passeur. Mais oui, d’une frappe croisée limpide, BRAGA va placer le ballon au fond des filets. Le match a tourné.

C’est sans doute cela qui a trompé le portier de FAMILY. Avoir eu en face un joueur imprévisible.

Et pour ne rien arranger pour le finaliste de l’an dernier, outre l’arrivée de NICOULAU, c’est surtout le fait que NETTOYER ne semble pas dans un grand jour. Car s’il est vrai que contre MEN UNITED à lui tout seul il avait ramener les siens vers la victoire, il n’en demeure pas moins que sur ce match il n’a réussi « qu’une passe » pour son coéquipier qui réduisait la marque. Oui le score avait déjà pris de l’ampleur. DE SOUZA LEVI du haut de ses dix neuf ans avait raté beaucoup, beaucoup d’occasions nettes, mais il a surtout transformé deux autres qui paraissaient moins évidentes. C’est sans doute cela qui a trompé le portier de FAMILY. Avoir eu en face un joueur imprévisible. Et dans le contexte de la sélection, on a hâte de voir comment va s’exprimer son insouciance et sa faculté à se fondre réellement dans un collectif. Car en électron libre il est très bon. Comment a-t-il vu ce trou de souris où sur cette frappe à raz de terre il va mettre hors de position VIANA. MERILLE ne peut que constater les dégâts. Dès lors MARIVALDO et NICOLAU gèrent, et le portier de fortune JUNIOR capitaine méritant, même s’il n’a pas eu grands choses à faire eut égard de l’impressionnante imprécision des attaquants adverses, se contentent d’envoyer de long ballons pour le « petit »…Mais il a tant fait, que tout le public n’attendait que ça….Rien que pour lui, la finale vaudra le détour.

3-2 pour l'ATLETICO FC.

 

Chez les vétérans, c’est au tir au but que l’ASC CCIG a gagné sa place en finale. C’eut été cruel de se faire égaliser dans les ultimes secondes par FAMILY FC et ainsi perdre un bien qu’il avait en poche. Sauf que REGARD en très grande forme a stoppé deux tirs au but. Les hommes de HO VAN THO affronteront le 973FUTPOSTALE qui a disposé de l’AS MORTIN. La finale sera un grand spectacle, car des deux côtés, les stars sont présentes et BAJOL HERVE a déjà montré avec son magnifique but qu’il en faisait partie. Et oui au royaume des vétérans…. !!!

  • Finale Vétéran

ASC CCIG-973FUTPOSTALE

Réagissez à cet article en commentant via les réseaux sociaux ou en vous inscrivant sur le site

Commentaires