Futsal Club de Baduel : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

FSC BADUEL LEADER!!!

16 décembre 2013 - 01:31

La 12ème journée a tenu toutes ses promesses !Le FSC BADUEL est leader, le FC FAMILY s’est trompé, l’ASC THEMIRE et DIALYZ TEAM se sont neutralisés le 973FUTPOSTAL s’est amusé. AASK n’a pas tenu et RUBAN NOIR a confirmé.
  • 973FUTPOSTALE-ENERGY TEAM 10-3

ENERGY TEAM a sombré (encore une fois) à Matoury ! Après sa désillusion en coupe de Guyane, les coéquipiers de TAUBIRA se sont amusés à enfiler les buts face à 4 hommes désemparés. Il est vrai que pour la phase retour les coéquipiers de FRAUMAR recevront le renfort de plusieurs joueurs. Mais avec la plus mauvaise défense du championnat et surtout ce faible nombre de points pourront-ils se relever. Que pouvaient-ils faire face à cette armada ? Marqués 3 buts ; sauf que le 973FUTPOSTALE n’allait pas laisser passer cette chance de profiter d’un éventuel faux pas de FAMILY FC. 10-3. Score lourd et sévère mais tellement mérité pour cette équipe de Maître BAJOL qui a gardé toutes ses chances d’être dans le carré final.

  • ATLETICO FC-FSC BADUEL 2-4

Sans ses deux meilleurs joueurs, mais avec le renfort de « Pastore » joueur très fort dans un collectif, l’ATLETICO FC devait commencer son marathon pour éviter la relégation. Il y a avait de nombreux joueurs absents également du côté de BADUEL mais à la différence de leur hôte, il y avait du monde sur le banc. C’était l’occasion pour quelques uns de reprendre la compétition en championnat. CARBASA JORDAN revenait, GREG HUTCHINSON découvrait. AXEL CABERIA provoquait, et BELLIARD GREGORY concluait. Et ce sont deux coups francs tirés à raz de terre qui vont mettre à l’abri le FSC BADUEL dans cette première mi temps. ATLETICO FC n’a que très peu d’occasions et à la pause le score n’est pas immérité. Mais coupable d’un relâchement et d’une désorganisation, les joueurs du FSC BADUEL vont faire un nombre incalculable de fautes cumulées. D’ailleurs, sur un ballon anodin LUDOVIC DIMAN en touchant le ballon de la main, va provoquer un coup de pied de réparation. Le match est relancé. BRAGA y va même de son doublé puisque sur une contre attaque il va conclure de la tête cette magnifique action. 2-2 ! Alors le FSC BADUEL va repartir à l’assaut des buts adverses d’autant plus BRAGA va rater deux « grands pénalty ». BELLIARD lui ne va pas se faire prier et sur ce même genre d’action va crucifier le portier de l’ATLETICO FC. Et pour parachever son œuvre il va être décalé pour placer un pointu et mettre fin ainsi, aux espoirs de JUNIOR. 4-2 ils pourront être soulagés de n’avoir pas été puni par une si mauvaise deuxième période.

 

  • ASC THEMIRE-DIALYZ TEAM 3-3

D’entrée, la DIALYZ TEAM a mis la pression en ouvrant rapidement le score. Et l’ASC THEMIRE est repartie pour un match galère. Les occasions s’enchainent pour les hommes de HANS COSSET, mais à cela, l’ASC THEMIRE s’en remet à un seul et unique homme. Ca bouge devant, mais pas assez de rotations pour surprendre une vigilante défense de Sinnamary. Mais cet homme est vraiment unique et sans s’affoler va encore mettre une mine. KEVIN ST CLAIR n’est pas un des meilleurs buteurs du championnat pour rien. Il peut remercier ses supporters. Tout est à refaire pour la DIALYZ TEAM qui ne renonce pas. Elle appui encore sur l’accélérateur et sur un maître de coup franc, et en pleine lucarne, Monsieur JEAN JACQUES RAYMOND va permettre aux siens de prendre l’avantage. 2-1 à la mi temps et les occasions s’enchainent des deux côtés. L’équipe de l’ASC THEMIRE semble avoir retenu la leçon de son match de coupe et joue beaucoup mieux que vendredi. Les jambes ne sont pas si lourdes mais RODNEY FABRICE veille au grain. Rien ne passe, rien ne rentre et c’est même CASTOR qui va dribler DELIUS sorti à sa rencontre. 3-1, les choses se compliquent. En mettant de l’application, sans se décourager et avec un public à toutes épreuves, le capitaine PELAGE STEEVEN va faire renaitre l’espoir. 3-2, sur ce coup franc, RODNEY FABRICE est battu. L’ASC THEMIRE va pousser, DIALYZ TEAM va rompre une dernière fois,  puisque PELAGE va égaliser. Le score n’arrange personne, alors RAYMOND puis HANS COSSET vont buter sur DELIUS auteur de parades de grandes classes. 3-3, un match d’une rare intensité.

 

  • ASC CCIG-FC FAMILY 5-1                 

En voyant le début de match et le nombre incalculable d’occasions en faveur du FC FAMILY, il était difficile d’imaginer pareil scénario. Enfin, en ratant autant d’occasions au futsal, ça se paye cash contre ce genre d’équipes. Et comme pour rappeler à ceux qui l’ont oubliés, la CCIG en se comportant en champion en titre va répondre à la rapide ouverture du score des coéquipiers de NETTOYER. A ce moment, le FC FAMILY va avoir situations de but, face à face, mais à chaque fois, le cuir n’ira pas au fond des filets. Le remplaçant du bouillonnant HO VAN THO, REGARD va boiter bas et ne pourra pas continuer la partie. Et c’est le début du festival SOLEYMAN AUGUSTE. « Grand Penalty » (4 en tout), sorties aériennes, face à face plus rien ne passe. Et comme des coups de poignards, de  manière assassine, la CCIG va tuer le match en contre. Cette équipe est froide et sans pitié. Vous ratez des buts, elle vous punit sans ménagement. Le score est lourd, le score est sans appel, mais le FC FAMILY se fait décrocher dans la course aux play off. Il faudra partir en vacances en paix et revenir pour battre le FSC BADUEL afin de ne pas dire adieu définitivement à la 4ème place. Quant à la CCIG après plusieurs matchs poussifs, ils ont mis une grosse intensité défensive et ont trouvé en RHOBE KEVIN un point d’ancrage pour tous ceux qui viennent de l’arrière notamment l’émérite capitaine STEPHANE JOSEPH double buteur aujourd’hui.

  • RUBAN NOIR-FC MEN UNITED

Sur la lancée de sa victoire en coupe de  Guyane, LE RUBAN NOIR a mis tout le monde d’accord ! Après un round d’observation, les joueurs de RUBAN NOIR ont appuyé sur l’accélérateur. Et en deux temps trois mouvements, ANDREW va faire un festival. Deux buts en première période, deux autres de CHARLENE et FRANTZ, et à la mi temps, le FC MEN UNITED se retrouve dans la même position que contre l’ASC THEMIRE la journée précédente. En effet, DECILE avait réduit la marque. Mais dès la reprise, les joueurs de VIRAPIN vont accentués l’avance au tableau d’affichage. Et c’est le début de la folle remontée ! HYPOLLITE gardien courage de MEN UNITED va garder les siens à flot !Un coup de pied de réparation et un missile d’HAABO MIGUEL plus tard et voilà les joueurs de Zéphir acculés. D’autant que les fautes directes s’accumulent contre RUBAN NOIR. Et le Coach de l’équipe d’AXEL RINO va prendre un temps mort. Alors que le score est de 5-4, le portier de MEN UNITED va tergiverser avec le ballon et va être puni !6-4…En dépit d’un énième baroud d’honneur, MEN UNITED ne va jamais se relever. Et le score va être même alourdi. MEN UNITED retourne à ses chères études.

  • DEPORTIVO-AASK

Qu’a fait AASK cet après midi ! Comment peut on passer totalement à côté d’une seconde mi temps, surtout après avoir autant maitrisé la première. Un doublé de l’inévitable ORPHEO NALIE, des occasions à profusion et on s’acheminait tout droit vers une nouvelle déconvenue pour VILETTE et ses coéquipiers. Mais petit à petit le jeu des joueurs du plateau des savanes va se liquéfier. Le maigre public présent ne se doute toujours pas de ce brutal changement de physionomie. Quelles sont les véritables ambitions de JOSEPH JOSEPH. ECCLESIASTE malmène pourtant la défense du DEPORTIVO, mais cette dernière a eu le mérite de ne pas sombrer. C’est au contraire RAIRA, ce petit feu follet du DEPORTIVO qui va s’offrir un triplé en seconde période. Pour qu’il n’y ait pas de jaloux, CARDOSO fera pareil et voilà comment on perd un match 7 buts à 5.GUIMARAES ne peut pas tout arrêter, ORPHEO ne peux pas tout marquer, que chacun prenne donc ses resp

Commentaires