Futsal Club de Baduel : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

DIALYZ TEAM EN PATRON!

1 décembre 2013 - 17:07

Un nouveau leader, un but d'anthologie, DIALYZ TEAM qui confirme son repositionnement cette journée fut dantesque!
  • ATLETICO-CCIG 4-4

ATLETICO a failli créer la sensation en ce dimanche matin. A quelques minutes de la victoire, les coéquipiers de JUNIOR sont passés tout près d'un exploit somme toute logique. A n'en pas douter, cette année, chaque fois qu'une équipe ne mettra pas les ingrédients qu'il faut pour gagner, elle sera punit. Et la CCIG en a fait les frais. Heureusement qu'elle possède en son sein KEVIN ROBHE véritable détonateur, car c'est lui qui va réveiller ses coéquipiers rester encore au vestiaire. Il est certain en tout cas qu il n'y avait personne en défense quand à la 5ème minute de jeu, BRAGA va se présenter seul face à HO VAN THO. Petit ballon pour ouvrir le score. Il est vrai qu'il y a bien un tir sur la base du poteau d'ATLETICO, mais les situations les plus chaudes sont  à mettre au crédit de BARBOSA et ses coéquipiers. D'ailleurs c'est lui le capitaine qui va en seconde période, placée une frappe limpide et croisée. HO VAN THO ne peut que constater les dégats. En inscrivant un triplé dont un magnifique coup franc, BRAGA pense donner la victoire à son équipe. On se dit surtout qu'ils ne referont pas la même erreur que face au DEPORTIVO. En face il y a un diable de ROBHE qui va relancer son équipe. ELFORT va d'abord obtenir un coup pied de réparation généreux mais se fera expulser pour un deuxième avertissement. A ce moment du match le score est de 4-4 et surtout, ATLETICO qui avait l'occasion avec un pénalty spécial d'empocher la victoire se fait encore avoir dans les derniers instants. La CCIG assure l'essentiel et reste toujours sur le podium.

 

  • FAMILY FC-DIALYZ TEAM 1-4 

Quel match, quelle intensité. Ce choc a tenu toutes ses promesses. Des actions, des buts, et un magnifique vainqueur. Néanmoins, comme tout grand match, un long round d'observation preuve que les deux équipes se craignaient. Chacun se jaugeait et l'attention était portée sur toutes les fortes individualités. Les situations sont prometteuses mais rien de bien tranchant. RUDDY COSSET va mener une contre attaque mais MICHAUD est vigilant. Cependant, sur un corner jouer par la famille, COSSET HANS des grands jours sur une action individuelle va mystifier MICHAUD resté sur ses talons. Le match est lancé!On joue la 16ème minute.

Les hommes de CHRISTOPHE JAMES ne vont pas tarder à répliquer, et JOIGNY qui a l'occasion d'égaliser se fait contrer par l'excellent RODNEY. Il arrete tout, il s'interpose et donne de la voix. Il passera d'ailleurs une "soufflante" à CASTOR D qui en perdant le ballon dans sa défense, va offrir à NETTOYER la possibilité de remettre les équipes à égalité. Il ne va pas se faire prier et le dernier rempart de DIALYZ est battu. 1 partout à la mi temps.

La DIALYZ TEAM revient avec d'autres dispositions en seconde période. Il pressent plut haut, il y a plus de justesse technique, et en defense, il n'y a plus de décalage trouvé par les joueurs de FAMILY. Comme pour ne pas se laisser surprendre, METELLLA va placer dans la lucarne une mine où MICHAUD n'a entendu que le souffle du ballon et le bruit du fillet. Cruel, mais mérité. Plusieurs contres attaque par HANS RUDDY, et MARIO CLOTHILDE ne sont pas concrétisées. Mais comme MERILLE et ses coéquipiers sont innofensifs alors la DIALYZ TEAM a de la marge.  KONTOU a beau faire ses passements de jambes digne des plus grands, l'efficacité n'est pas au bout. Face à DIALYZ TEAM ça se paye cash, et après avoir trouvé la barre, CLOTHILDE va frapper sur un décalage de PASCAL HORTH pour mettre la ballon hors de portée de MICHAUD. Ce dernier ne s'est déjà plus où donner de la tête puisqu'il avait déjà encaisser un but de CLET. 4-1 un score lourd mais qui reflète sans doute la différence de niveau entre les deux équipes.

  • ENERGY TEAM-RUBAN NOIR 1-12

Du grand n'importe quoi. Je vous demande de calquer le commentaire du dernier match d'ENERGY TEAM contre l'ASC THEMIRE à celui ci, non pas par fénéantise, mais bien que les mots manquent pour expliquer le jeu belliqueux de cette équipe sans âme!Les semaines se suivent, se ressemblent et se ressembleront. Vite la trêve, vite la fin...AXEL RINO est heureux! Mais tous les Présidents qui affrontent ENERGY TEAM en ce moment sont heureux. Du grand n'importe quoi!

  • AASK-973FUTPOSTALE 6-7

En 10 minutes, les joueurs de Kourou ont retrouvés des couleurs. En 10 minutes les joueurs de Kourou ont laissé échapper une victoire qui leur tenait les bras. Malgré le retour tonitruant de NALIE ORPHEO auteur de 4 buts, DANGLADES et ses coéquipiers ont atomisé la défense kouroucienne. D'autant plus que RANDY THAUBIRA a fait un festival, petit pont, décalage et autre pointe de vitesse. Ce joueur montre vraiment qu'il a encore une très grande classe. Et puis CHRISTOPHE BOURDON après avoir raté un nombre incalculable de but va trouver la faille. Les joueurs d'HERVE BAJOL vont se montrer supérieur en tout point pour battre en toute tranquilité les joueurs de la ville spatiale. Le coach matourien va retenir l'essentiel car ses joueurs ont surtout joué à lui faire peur.

  • FC MEN UNITED-ASC THEMIRE 4-4

Quand le leader du Championnat marque 2 buts en quelques minutes puis mène par 3 buts à zéro, que pouvait espérer le FC MEN UNITED. Sans ses attaquants vedettes, l'ASC THEMIRE va rapidement ouvrir le score puis se mettre à l'abri. Le FC MEN tente d'exister mais les contres attaques sont fulgurantes. Plus vifs et plus percutant, l'ASC THEMIRE met beaucoup d'application à trouver les décalages. Cependant, l'intensité du match monte de plus en plus et les fautes directes s'accumulent des deux côtés. Il ne reste qu'une minute de jeu et l'ASC THEMIRE va concéder un penalty spécial que va transformer à raz de terre le capitaine de FC MEN.1-3, on se dit que le match est relancé. Sauf qu'à même faute, même sanction, et c'est au tour d'ELFORT MARC de se présenter face au gardien de MEN UNITED. Ce dernier va être battu de la même manière, au sol. 4-1 à la mi temps le match est plié. Le public le pense, sans doute les joueurs de l'ASC THEMIRE également, et en seconde période, vont voir déferler une succession de phases de jeu. Recadrés par GILLES CLAU , les détonateurs vont être Miguel HAABO et JEAN EUDE. A ce stade le CSD va se lever sur une action barcelonesque des joueurs de MEN UNITED...Une deux entre HAABO et JEAN EUDE et décalage sur un troisième joueur qui va remettre à JEAN EUDE pour le but du 4 partout. Et c'est MEN qui aura une dernière occasion de créer la surprise mais le gardien de l'ASC THEMIRE veille au grain. Entre temps l'ASC THEMIRE a eu quelques situations mais pas assez dangereuses pour inquiéter véritablement le gardien de MEN UNITED. Chacun sa mi temps...4-4

  • FSC BADUEL-DEPORTIVO 5-2

Une erreur administrative et le FSC BADUEL risque de perdre ce match. En attendant, la victoire est sans appel et ne souffre d'aucune contestation. Bien qu'en étant en place, le DEPORTIVO n'a apporté que très peu de résistance technique et tactique à cette équipe de BADUEL. Bien en jambe c'est encore BELLIARD qui ouvre le score et après la pause l'équipe du DEPORTIVO ne pouvait plus rien apporter physiquement. A ce moment là du match, il fallait bien comprendre que CALIXTO, PLENET allait corser l'addition. Un énième coup de pied de réparation de BELLIARD et le FSC BADUEL s'empare de la tête du classement à une journée de la fin des matchs allers

Commentaires