Futsal Club de Baduel : site officiel du club de foot de CAYENNE - footeo

FSC BADUEL LEADER!!!

11 novembre 2013 - 15:03

Cette 7ème journée a été riche en rebondissements. 45 buts ont été inscrits et les équipes de tête ont été très entreprenantes. Il y a un nouveau leader, un nouveau reléguable, une surprise et des absents.
  • DIALYZ TEAM-AASK  5-1

Dialyz s’est présentée avec de nouveaux visages mais surtout a récupéré Monsieur HANS COSSET et le très puissant JJ RAYMOND. Et ça change tout. Et le premier absent de marque s’est ORPHEO NALIE, qui la veille, avait écopé de deux avertissements et à ce titre ne pouvait participer à cette rencontre. Nous aurions aimé le voir se coltiner cette défense et ce gardien au placement remarquable. Mais c’est bien le gardien DOUGLAS NASCIMENTO qui était mis à rude épreuve. Pendant longtemps, il a maintenu le score à 0-0 puis 1-0 ; et ce n’est pas les occasions qui manquaient. Mais à force de travailler l’équipe kouroucienne, le nouveau CAROLIN SOPHIE et le revenant CASTOR a définitivement tué le suspens après l’ouverture du score de JJ RAYMOND. Et la deuxième mi temps, AASK avait trop de blessés, trop d’absents pour rivaliser avec la DIALYZ TEAM revancharde. Et c’est MARIO CLOTHILDE qui doit être content d’avoir changé de club, car il peut enfin gouter à la victoire cette saison.  

  • RUBAN NOIR-CCIG 6-7

L’ASC CCIG s’est fait très peur, car jusqu’à 10 seconde de la fin, les joueurs de RUBAN NOIR étaient à égalité. Cette équipe est très valeureuse car le dernier match elle avait maintenu l’ASC THEMIRE tel un match de boxe. Mais à force de jouer avec le feu, à un moment ça pourrait craquer, car la CCIG devrait avoir plus de marge. Gagner ces matchs au forceps, ça soude un groupe c’est indéniable, mais combien de temps cela va tenir ainsi. Qu’on gagne 6-0 ou 1-0, c’est toujours 4 points, c’est ce que doit se dire les joueurs du Coach LOUBITIKA. En tout cas grâce a cette victoire l’ASC CCIG,  se maintient dans la zone des play off son principal objectif. Et à la faveur de cette défaite le RUBAN NOIR se trouve dans la zone de relégation… !!!

 

  • FC MEN UNITED-ENERGY TEAM 2-2

Comment peut-on rater une occasion aussi belle pour décoller du bas fond du classement. Les semaines se suivent et se ressemblent pour l’équipe qui s’entraine à Balata. Car SANON et compagnie avaient l’opportunité ce weekend en menant 2-0, d’enfoncer encore plus les joueurs du coach PHILIPPE SEVERIN. Mais quelle mouche a piqué le capitaine de MEN UNITED en ne concrétisant pas cette (ces) occasion(s). Nous n’avons pas vu l’apport de MIGUEL  HAABO qui doit trainer encore sa blessure. Les recrues tel que le gardien VASSEAUX, font beaucoup de bien à cette équipe d’ENERGY. Elle est valeureuse et même si un joueur comme MARIO CLOTHILDE transfuge à DIALYZ va manquer, c’est surtout l’absence de KARL BOECASSE qui se fait sentir. Néanmoins, revenir à 2-2 partout c’est un moindre mal car la grosse occasion de cette fin de partie était pour ENERGY TEAM qui aurait pu l’emporter. Match très très pauvre techniquement, avec un festival de mauvais choix qui reflète amplement la position de ces deux équipes au classement.

 

  • 973FUTPOSTALE-ATLETICO FC 2-5

Le coach HERVE BAJOL le prédisait, il n’est qu’un outsider. Il se lamente de ne pouvoir mettre en place sa véritable équipe. Alors il faut profiter à fond de la présence d’ERIC ALEX et de DANGLADES. Et rencontrer un autre outsider, qui n’a d’autre choix que de gagner, gagner et encore gagner, histoire de limiter la casse au classement ; les joueurs du JUNIOR s’en foutent du règlement, des problèmes administratifs, eux, ils jouent, ils se battent et se dépouillent. En effet, sans contestation avec des joueurs virevoltants efficaces en contre, ils gagnent, gagnent et gagnent encore. Et c’est ici la surprise de cette journée. Perdre contre FAMILY FC, perdre contre ATLETICO FC les concurrents directs pour les plays off, le 973FUTPOSTALE est il en train de rentrer dans les rangs. Est-ce que le parquet de Matoury ne leur joue pas des tours. Car ces deux défaites sont très surprenantes quand on connait la valeur de cette équipe de 973FUTPOSTALE. Sauf que quand cette équipe, formée d’une majorité de joueurs originaires du Brésil est au complet, elle est très très difficile à manœuvrer. Et on oublie trop souvent qu’ils sont les récents vainqueurs de la coupe de Cayenne. Et brillamment en plus ! Dommage qu’elle ne règle pas ses problèmes avec la ligue.

 

  • DEPORTIVO-FC FAMILY 2-4

L’autre grand absent de cette journée s’est bien OLIVIER NETTOYER ! Et cela s’est fait sentir, car bien que répondant rapidement à l’ouverture du score du DEPORTIVO de VILETTE, il a fallu un grand RUDDY MERRILE pour que le score demeure pendant très très longtemps à 2-2.  Oui grâce à une roulette digne des plus grands, le meneur de FAMILY FC remet ses coéquipiers sur le bon chemin. Et quand rien ne va, tout vous tombe sur la tête ! Pour un mauvais changement, RIBEIRO J va écoper d’un avertissement, et quelques minutes plus tard, va être exclu pour une simulation ! Le tournant du match, car c’est pendant ce moment d’infériorité numérique que FAMILY reviendra dans la partie et prendra  l’avantage pour ne plus le lâcher. Un match très peu maitrisé mais il faut dire que le DEPORTIVO a sans doute trouver une meilleure façon de défendre. Cette équipe à cette faculté  d’encaisser un nombre incalculable de buts et à la faveur de maladresses du FAMILY FC notamment de STEEVEN POLONY, mais surtout de vaillants joueurs du DEPORTIVO, ils ont résisté. Mais cette équipe reste très inquiétante.

  • ASC THEMIRE-FSC BADUEL 4-5

A 20 secondes près, la suite de ce récit, le classement à l’issue de cette journée seraient tout autre. FREDERIC HABRAN et PELAGE CEDRIC absent du côté THEMIRE et SEBASTIEN PLENET côté FSC BADUEL mais les principales têtes d’affiches sont bien là. KEVIN ST CLAIRE est surveillé comme le lait sur le feu par la défense de BADUEL, et sur une attaque rondement menée après quelques occasions, BELLIARD GREGORY, en bon capitaine va décaler DIMAN LUDOVIC pour l’ouverture du score. Mais on aura beau le surveiller, on aura beau lui mettre un marquage individuel, se joueur est une terreur… Et d’un angle impossible, il va envoyer une mine incroyable pour crucifier CASTOR RICARDY. Les défenses, la tactique des deux équipes sont très au point, mais sur une nouvelle attaque placée, c’est bien RUDDY CABERIA qui place à  la mi temps le FSC BADUEL  en tête. JOHAN AUVAL décide alors de lancer LUKALI dans le jeu afin de mettre l’expérience et la technique en défense. Et d’emblée ce choix va s’avérer payant car il va mettre un pointu pour son anniversaire et mettre le FSC BADUEL dans de bonnes dispositions. Mais trop rapidement il sera le héros malheureux  en offrant un coup de pied de réparation à KEVIN SAINT CLAIR qui va, à raz de terre tromper le gardien. Et puisque SAINT CLAIR n’est pas seul il va charger RIDEL STANLEY d’envoyer une frappe en pleine lucarne qui laisse CASTOR planté sur ses appuis. EGALISATION !!!!!!! Le match à tourner puisque oublié dans la défense, CASTOR va faucher un adversaire et deuxième pénalty indiscutable, nouveau face à face ! SAINT CLAIRE s’élance, et CASTOR ayant marre de se faire martyriser par le transfuge de MORTIN, arrête le tir. Sauf qu’une mauvaise gestion tactique de la défense du FSC BADUEL va permettre à l’ASC THEMIRE de prendre l’avantage. A ce moment, CALIXTO prend les choses en main et glisse le ballon pour LUGARD qui rate la cible. 20 secondes plus tard, la même occasion est redonné à LUGARD qui ne se fait pas prier et égalise pour le FSC BADUEL. Le deuxième tournant du match se trouve dans la blessure de KEVIN ST CLAIRE. Il a bien tenté de revenir pour soutenir son équipe, mais la douleur était trop intense. Et alors qu’il ne reste qu’une vingtaine de secondes à jouer, DIMAN LUDOVIC oublié au second poteau par la défense est trouvé par GERARD CLAIRE qui va placer dans le petit filet le ballon de la victoire. L’ASC THEMIRE perd pour la première fois, et laisse son fauteuil de leader à son adversaire du jour !

Commentaires